Camisards

Calvinistes des Cévennes insurgés durant les persécutions qui suivirent l’Édit de Fontainebleau (Révocation de l’Édit de Nantes).

Ils doivent leur nom à la chemise blanche qu’ils portaient par-dessus leurs vêtements pour se faire reconnaître des leurs.