Collège Sainte-Barbe

Les origines du collège Sainte-Barbe remontent à la fin du Moyen-Âge.

Fondé en 1460 par le prêtre Geoffroy Lenormant (1403-?, professeur réputé du collège de Navarre, achète à l’abbaye de Vézelay ses bâtiments et s’entoure des meilleurs professeurs.
Il est développé par Robert Dugast au milieu du XVIème siècle.

En 1798, Pierre Antoine Victor de Lanneau (1758-1830)achète les terrains du collège Sainte-Barbe et reconstitue l’établissement qu’il dirige ensuite jusqu’à sa mort.

Après sa mort, une société d’anciens élèves de Sainte-Barbe fait l’acquisition du collège (1831), dont elle est restée propriétaire, qu’elle a reconstruit avec l’aide d’Alexandre Labrouste un des directeurs, et dont elle a élargi et amélioré le programme.

Il est jusqu’en juin 1999, date de sa fermeture, le plus « vieux » collège de Paris.