Fer puddlé

Il est obtenu en effectuant le puddlage.

Puddlage : procédé d’affinage de la fonte consistant à la décarburer en la brassant dans un four spécifique pour obtenir du fer puddlé, plus souple que de la fonte affinée à très haute température.
Le puddleur est alors chargé de brasser (puddling) la fonte en fusion à l’aide d’un long crochet, le ringard.
Le matériau peut ensuite être martelé (aplatir), laminé ou forgé.
Le puddlage permet d’éliminer le carbone et les autres impuretés.

Henry CortInventeur : le maître de forges anglais Henry Cort (1740-1800)
Date : le 13 février 1784.
Cette invention est l’un des progrès les plus importants de la métallurgie et de la sidérurgie, à l’époque de la révolution industrielle britannique, au XIXe siècle.

Propriétés du fer puddlé : pratiquement exempt de carbone, il est plus rigide et de meilleure tenue à la corrosion atmosphérique que l’acier puddlé, autre innovation de l’époque.
Mais il est choisi par Eiffel, également en raison de ses propriétés mécaniques, car on pouvait le façonner, le former et en atelier, surtout, l’assembler par rivetage.