James Pradier

BRÈVE BIOGRAPHIE de JAMES PRADIER

Naissance : 23 mai 1792 à Genève (Suisse)
Décès : 4 juin 1852 à Bougival (Yvelines, 78)

Sculpteur néoclassique se laissant influencer par le courant romantique, il est le 4ème enfant d’une famille protestante qui compte 1 graveur et 2 peintres.
Il part à Paris en 1817 où il est élève à Paris des peintres Charles Meynier (1768-1832) et du baron Gérard (1770-1837) et du sculpteur François Lemot (1772-1827).
En 1813, il remporte le Prix de Rome avec « Néoptolème empêche Philoctète de percer Ulysse de ses flèches » et devient enseignant à l’École nationale supérieure des beaux-arts.

James Pradier
En 1825, c’est le début de sa liaison avec Juliette Drouet (1806-83) et dont il a une fille Claire (1826-46).
Leur relation prend fin quand Juliette s’éprend de Victor Hugo (1802-85).

Juliette DrouetClaire PradierVictor Hugo
En 1833, il se marie avec la très belle Louise d’Arcet (1814-85) qui lui donne 3 enfants :
– Charlotte, née le 27 juillet 1834
– Jean-Jacques dit John, né le 21 mai 1836 et mort en 1912, peintre
– Thérèse née le 3 juillet 1839

En 1845, les époux se séparent.

Il meurt d’une apoplexie.
Il est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Tombe de James Pradier