Jean Talon

Naissance : 8 janvier 1626 à Châlons-en-Champagne (Marne, 51)
Décès : 24 novembre 1694 à Paris, rue du Bac

Il fait ses études à Paris avec les Jésuites du Collège Clermont.
Vers l’âge de 28 ans, il joint les services administratifs de l’armée.
En 1655, il est nommé intendant de la province de Hainault.
Pendant les 10 ans où il occupe ce poste, il se mérite les éloges de son supérieur, le cardinal de Mazarin (1602-61), pour son zèle et sa compétence.

Jean-Baptiste ColbertJules MazarinDaniel de Rémy de Courcelles
En 1665, Louis XIV et son contrôleur des Finances Jean-Baptiste Colbert (1619-83) sont à la recherche d’un intendant pour la Nouvelle-France.
Le poste es difficile et Colbert exigeant, aussi son choix s’arrête finalement sur Jean Talon qui reçoit sa comission le 23 mars de la même année.
Le 24 mai, il s’embarque à bord du Saint-Sébastien, en compagnie du gouverneur de la Nouvelle-France Daniel de Rémy de Courcelles (1626-98).

Il contribue au développement de la colonie en favorisant le peuplement, encourageant le défrichement et la culture des terres, distribue des terres aux immigrants, encourage la venue de gens de métiers et d’apprentis, supervise l’installation des colons et le développement de nouvelles industries …

Il met sur pied une entreprise de pêche commerciale dans le Saint-Laurent.
En 1667, il expédie aux Indes occidentales du saumon salé, de l’anguille, de la morue salée et séchée et de l’huile de phoque.
Son objectif est d’intéresser les colons à pêcher non seulement pour leur subsistance, mais également pour l’exportation.
Il met en place un réseau d’échanges commerciaux triangulaire entre la France, la Nouvelle-France et les Antilles.

En 1672, il rentre en France et les jeunes entreprises en souffrent car le roi ne nomme aucun remplaçant pendant 3 ans, envoyant de moins en moins d’argent dans la colonie.