Savage-Mills

Une église, un cimetière, une route qui se perd dans l’eau …
Voilà tout ce qui reste de la présence d’une petite communauté de pionniers qui vivaient sur le territoire du parc à la fin du XIXe siècle.

L’emplacement de ce hameau gît aujourd’hui sous les eaux du réservoir Choinière qui, il y a 29 ans, était créé afin de suppléer à la demande en eau potable de la ville de Granby.
C’est le lieutenant John Savage Jr (1770-1858) qui devient vers 1818 le 1er colon à s’établir dans la partie nord du canton de Shefford, près de la rivière Yamaska nord.
Il entreprend l’érection d’un barrage dans le but de constituer une réserve d’eau utilisable pour le fonctionnement d’un moulin à scie, amorçant ainsi le développement du hameau de North Shefford.
Établissement de John Savage
En 1831, son fils, Abraham Henry Savage (1806-79) fait l’acquisition du moulin à scie et entreprend la construction d’un moulin à grains.
En 1870, il fonde la compagnie Savage and Sons avec 2 moulins de plus créés.
Ces derniers se spécialisent et les produits manufacturés sont acheminés vers l’extérieur.
C’est à cette époque qu’apparaît le premier magasin général et que le lieu se fait véritablement connaître sous le nom de « Savage Mills« .

La fébrile activité industrielle du site, qui n’a de cesse depuis 1879 avec l’arrivée du chemin de fer, commence à ralentir vers la fin du XIX e siècle.
Le fonctionnement des moulins est limité par le faible pouvoir d’eau de la rivière Yamaska Nord.
De plus, 3 des 4 moulins sont détruits dans un incendie et jamais reconstruits.

Savage Mills connaît une lente désertion et disparaît au cours du XXe siècle.