Balinais

Histoire du Balinais

Le balinais est à l’origine un siamois « hors norme« , puisqu’il apparut par le hasard de la génétique ou de croisements dans des portées de siamois.
Ces chatons au poil trop long furent d’abord rejetés, pour être ensuite repéré par 2 éleveuses américaines, dans les années 1940, qui leur prêtèrent l’attention qu’ils méritaient.

Après la Seconde Guerre Mondiale, dans un contexte où la race Siamoise est l’une des plus populaires aux États-Unis, Marion Dorsey en Californie et Helen Smith à New York estimèrent que leurs cousins, qu’elles trouvaient charmants, méritaient toute leur attention et se mirent à élever des « Longhair Siamese » (Siamois à poils mi-longs).

Origine du nom Balinais

Son nom fait référence aux gracieuses danseuses de Bali.

En effet, Helen Smith la première les baptisa « Balinais » pour rappeler la grâce de leurs mouvements en comparaison à l’allure des danseuses de Bali.

Description du Balinais

C’est une forme du siamois, avec une robe fine et soyeuse plus longue que celle de son congénère.
La coloration bleu vif de ses yeux, reconnaissable entre toutes, rappelle son ascendance.
Sa personnalité est très proche de celle du siamois.
Le balinais est extrêmement affectueux et cherche à attirer l’attention quand il se sent ignoré.
Le balinais seal point, raffiné et gracieux, est l’ami de toute la famille.
Sociable, dynamique, sensible et affectueux, il est plus discret que son cousin siamois et communique avec ses maîtres d’une voix plus douce !

Tempérament du Balinais

Chat extraverti, actif, vif, curieux et joueur.
Il serait cependant plus modéré, plus tempéré que son cousin siamois et son miaulement est plus doux.
Il adore la compagnie, déteste la solitude et demande beaucoup d’attention et de tendresse.
La présence d’un chat aussi vif que lui ou d’un chien auquel il a été habitué lui est agréable.
Exclusif à l’égard de son maître qu’il adore, c’est un chat sensible, affectueux et très attachant.
Son besoin d’activité et de chasse serait comblé avec un jardin.

Entretien du Balinais

Malgré sa fourrure mi- longue, le Balinais ne réclame que très peu d’entretien. Un brossage hebdomadaire suivi d’un peignage suffisent. Il ne perd que très peu de poils pendant la mue.

Balinais
BalinaisBalinais


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *