Basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse

Histoire

Au tout début

Une première église est bâtie au Ve siècle, sous le règne de Théodoric Ier, roi des Wisigoths.

L’église romane

Située dans la partie Sud de la Cité, cette église est remplacée au XIIe siècle par un édifice roman.
Le Pape Urbain II (1042-99) s’arrête à Carcassonne le 11 juin 1096 où il bénit les matériaux destinés à la construction de la nouvelle église, celle-ci composée d’une nef avec 2 collatéraux, d’une abside à 3 chapelle et d’un transept débordant.

Le nef romane présente une disposition adoptée fréquemment dans les églises du Bas-Languedoc.

La cathédrale gothique

En 1269, Carcassonne devient possession royale au temps des Cathares.

Saint-LouisSaint-Louis concède à l’évêque de Carcassonne, 2 cannes de la rue joignant l’église pour en réparer ou plus sûrement en fonder le chevet.

L’évêque Bernard de Capendu et les chanoines de la cathédrale obtiennent l’autorisation d’élargir l’édifice.

Ils commencent alors les travaux du transept et d’un nouveau chœur gothique.
Ces travaux durent jusqu’à l’épiscopat de Pierre de Rochefort (1300-22).

L’architecte du Nord est chargé de diriger les travaux, destinés à remplacer l’église romane par une église de style gothique plus grande.
Une bonne partie de la première église est détruite excepté la nef, faute de crédits.

Aquarelle d’Eugène Viollet-le-Duc avant sa restauration – 1844
Aquarelle d’Eugène Viollet-le-Duc avant sa restauration – 1844

Basilique Saint-Nazaire en 1950
Basilique Saint-Nazaire en 1950


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *