Biographie de Gustave Eiffel

19 août 1863

Naissance de sa fille Claire.

Claire Eiffel Salles

1864

Il s’installe à son compte dans la spécialisation de charpente métallique et commence à laisser son empreinte aux 4 coins de la planète en réalisant plus de 300 ouvrages à travers le monde.

1866

Il fait l’acquisition d’Ateliers de constructions métalliques à Levallois-Perret Levallois-Perret (Hauts-de-Seine, 92) et crée son entreprise Ateliers de Construction Gustave Eiffel et des Ateliers A. Moisant.

1867

Il s’occupe de la Galerie des machines pour l’Exposition universelle de Paris.

Exposition universelle de Paris de 1867
Exposition universelle de Paris de 1867
Ingénieur-conseil à son compte depuis 1 an, il crée sa propre société.

1868-71

Construction du viaduc de la ligne de Commentry Commentry à Gannat (Allier, 03) en Auvergne.

1869

Création de la Compagnie des établissements Eiffel en association avec l’ingénieur allemand du génie civil Théophile Seyrig (1843-1923).

1870

Il est mobilisé comme sergent dans la Garde Nationale.

1871

Diverses réalisations en Espagne, au Portugal, en Roumanie, en Égypte et en Amérique latine ainsi que les viaducs de la ligne de Brive à Tulle Tulle en Corrèze (19).

1872-74

Travaux en Amérique du Sud : Chili, Bolivie et Pérou.

1873

Viaduc de Thouars Thouars (Deux-Sèvres, 79).
Depuis 1865, Gustave Eiffel propose 3 innovations majeures pour ce type de construction :

  • la préférence pour le fer forgé (au lieu de la fonte)
  • l’attention à la résistance au vent (par l’utilisation de tabliers et de piles en treillis métalliques)
  • une nouvelle méthode de montage (avancée du tablier dans le vide jusqu’à la construction de la pile suivante)

La compagnie de la Vendée passe commande à Eiffel, en 1871, pour la construction de plusieurs viaducs sur la ligne Tours-les Sables d’Olonne, dont un viaduc à Thouars sur le Thouet.

Viaduc de Thouars

Date de construction 1871 à 1873
Hauteur totale 44 m
Longueur totale 257 m dont 190 m de partie métallique
Hauteur des piles 28 m
Composition un tablier métallique reposant sur 3 piles de fonte aux soubassements en maçonnerie.
Prix total de l’ouvrage 623 280 Francs (en 1873)


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *