Biographie de Louis XV

Naissance 15 février 1710 au château de Versailles (Yvelines, 78)
Décès 10 mai 1774 à Versailles
Surnom le « Bien-Aimé« 
Règne 1er septembre 1715 – 10 mai 1774
Titre Roi de France et de Navarre
Dynastie Maison de Bourbon

15 février 1710

Il est l’arrière-petit-fils de Louis XIV (1638-1715) et petit-fils du Grand Dauphin Louis de France (1661-1711)

Son père

Nom : Louis de France, le « petit Dauphin« .
1682 : naissance, le 6 août à Versailles.
1687 : le 18 janvier, baptême, son parrain est Louis XIV.
1697 : épouse Marie-Adélaïde de Savoie pour mettre fin à la Guerre de la Ligue d’Augsbourg.
1711 : début du règne après la mort de Louis XIV.
1712 : mort, le 18 février, à l’âge de 29 ans de la rougeole.

Sa mère

Nom : Marie-Adélaïde de Savoie.
1685 : naissance, le 6 décembre à Turin en Savoie.
Mariage arrangé en vertu du Traité de Ryswick qui met fin à la Guerre de la Ligue d’Augsbourg.
Elle aime la fête, la chasse, les plaisirs, mais se souciait beaucoup des autres.
1712 : mort, le 12 février, à l’âge de 27 ans de la rougeole.

Louis de FranceMarie Adélaïde de Savoie

Il a 2 frères :

  • Louis de France (1704-05), duc de Bretagne
  • Louis de France (1707-12), dauphin de France

Par sa naissance en 3e position, Louis XV n’est pas appelé à régner, mais la mort successive de son père et de ses frères, le conduira tout droit vers le trône dès l’âge de 5 ans.

1711 : les jeunes années

Louis XVLouis XV

Madame de MaintenonLe 14 avril, il perd son grand-père, le Dauphin, de la petite vérole : le duc de Bourgogne et Marie-Adélaïde deviennent alors Petit Dauphin et Dauphine.
Mais en février 1712, ses 2 parents sont emportés par la rougeole, ainsi que ses frères.

Son éducation est confiée jusqu’à ses 7 ans à la gouvernante des enfants royaux, depuis 1704, Madame de Ventadour, secondée par Madame de La Lande, sous-gouvernante.
Le jeune roi apprend à lire et écrire et est particulièrement attiré par l’histoire et la géographie.

Madame de Ventadour informe régulièrement des progrès de l’enfant Madame de Maintenon (1635-1719), épouse secrète de Louis XIV, qui choisit maîtres et instituteurs.

Louis XVLouis XV

1715 : le trône

Le 1er septembre, il monte sur le trône à l’âge de 5 ans.
Le testament du Roi Soleil désigne son neveu, Philippe duc d’Orléans (1674-1723), âgé de 41 ans, comme président du Conseil de Régence.

La Régence, malgré sa brièveté, est l’une des périodes de transition de l’Histoire de France et est assurée jusqu’en 1723 par Philippe d’Orléans.

Il continue d’être élevé par Madame de Ventadour, qui lui donne comme compagnons de jeux le fils d’un savetier parisien, et un jeune Iroquois.

Louis XVLouis XV


Info Peintres français :
  • Pierre Gobert (1662-1744)
  • Jean-Baptiste van Loo (1684-1745)

1717

Ayant atteint l’âge de raison, son éducation est désormais confiée à un gouverneur, le duc François de Neufville de Villeroy (1644-1730), et un précepteur, André Hercule de Fleury (1653-1743), évêque de Fréjus.
Il apprend désormais le latin, les mathématiques, la cartographie, le dessin, des rudiments d’astronomie et à chasser.

François de Neufville de VilleroyAndré Hercule de FleuryPhilippe d'OrléansPhlippe V d'Espagne

1719

Élisabeth de FarnèseL’arrivée au pouvoir du duc d’Orléans, précédée de peu par le remariage de Philippe V d’Espagne (1683-1746) avec l’ambitieuse Élisabeth Farnèse (1692-1714), modifie considérablement les relations des 2 pays.

Le 9 janvier, le roi Philippe V d’Espagne, petit-fils de Louis XIV et oncle de Louis XV, revendique la couronne de France et déclare la guerre au régent Philippe d’Orléans.
Louis XV est alors âgé de 9 ans.
Le conflit prend fin en février 1720 avec la défaite de l’Espagne.

Louis-Michel Van Loo (1707-71), peintre français du XVIIIe siècle.
Louis-Michel Van Loo (1707-71), peintre français du XVIIIe siècle.

1722

Marie Anne Victoire d'EspagneLouis XV monte officiellement sur le trône de France mettant fin à la Régence.
Le 25 octobre 1722, entrant dans sa 13e année, âge de la majorité, il est couronné et sacré à Reims.

Pour réconcilier la France et l’Espagne, Louis XV est fiancé à l’infante Marie-Anne-Victoire d’Espagne (1718-81) agée alors de 3 ans.

C’est le roi d’Espagne lui-même qui propose sa fille.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

1725 : le mariage

Marie LeszczynskaLe roi n’a que 12 ans et est de santé fragile et doit se marier au plus vite pour assurer sa descendance.
L’infante est renvoyer en Espagne n’ayant pas l’âge de procréer, et le roi décide de chercher une nouvelle fiancée et des centaines de noms de princesses européennes sont présentés.
À la grande déception de la cour, Marie Leszczynska, fille du roi Stanislas Leszczynski (1677-1766) détrôné de Pologne, de 7 ans plus âgée que le roi est choisie.
Stanislas Leszczynski et son épouse Catherine Opalinska (1680-1747) ont la surprise un jour, dans leur retraite de Wissembourg, de recevoir du duc de Bourbon une demande en mariage du roi pour sa fille Marie.
Stanislas LeszczynskiLe 4 septembre, Marie rencontre Louis XV.
Le temps maussade qui règne sur Fontainebleau ne ternit en rien l’éclat des festivités.
Marie, parée d’un manteau de velours violet
semé de fleurs de lys et de pierreries, embellie d’une traîne de près de 10 mètres, porte une couronne sertie de diamants.
Louis, vêtu d’un habit de brocart et d’un riche manteau, arbore un chapeau à plumes blanches agrémenté d’un imposant diamant.
Après une cérémonie de plusieurs heures, la journée se poursuit autour d’un festin ponctué par la représentation du « Médecin malgré lui » de Molière (1622-73), et d’éblouissantes illuminations.

Le mariage est célébré le 5 septembre à Fontainebleau et est consommé le soir même, et le roi, bel adolescent, épris de chasse et timide, se montre sincèrement amoureux de sa jolie épouse et fera durer la « lune de miel » à Fontainebleau jusqu’en décembre.
Marie tombe elle aussi aussitôt amoureuse du Roi.

Mariage de Louis XV et Marie Leszczynska

Louis XV reste pleinement fidèle à sa femme pendant 7 ans, ce qui constitue un exploit, considérant le milieu délétère de la Cour à cette époque.

Louis VI Henri de Bourbon CondéEn 1726, le roi installe la cour à Versailles et se débarrasse du duc de Bourbon, Louis IV Henri de Bourbon-Condé (1692-1740), qu’il exile sur ses terres de Chantilly.
Le 16 juin, Louis XV prend Fleury comme Chancelier de France et jusqu’à sa mort en 1743, le cardinal dirige la France avec l’accord du roi.

C’est la période la plus pacifique et prospère du règne de Louis XV.
Fleury parvient à stabiliser la monnaie française et finit par équilibrer le budget du royaume en 1738.

L’expansion économique est au cœur des préoccupations du gouvernement.
Les voies de communications sont également améliorées avec notamment l’achèvement en 1738 du canal de Saint-Quentin.

Jean-Baptiste ColbertAu milieu du XVIIIe siècle, la France s’est dotée de l’infrastructure routière la plus moderne et la plus étendue du monde.
Cependant, les lois rigides édictées auparavant par le ministre de Louis XIV (1638-1715), Jean-Baptiste Colbert (1619-83) ne permettent pas à l’industrie de profiter pleinement du progrès économique.

Le pouvoir de la monarchie absolue s’exerçe lors de la répression des oppositions jansénistes et gallicanes.

Du côté des affaires étrangères, Fleury cherche la paix à tout prix en pratiquant une politique d’alliance avec la Grande-Bretagne, tout en se réconciliant avec l’Espagne.

En septembre 1729, après sa 3e grossesse, la reine donne finalement naissance à un garçon, Louis-Ferdinand (1729-65), qui devient aussitôt dauphin.

Louis de FranceLouis de France

Louise Julie de NeslesEn 1732, le cardinal de Fleury réussit à attacher le souverain à une première maîtresse, Louise-Julie de Nesles (1710-51), comtesse de Mailly.
Peu jolie, mais dotée de grandes qualités de cœur, elle est une favorite discrète, respectueuse de la reine.

L’année suivante, la sérénité du ménage royal est plus sévèrement affectée par la mort en bas âge de leur deuxième garçon, Philippe, duc d’Anjou.
Le roi conserve néanmoins de l’amour à Marie Leszczynska jusqu’à la naissance de leur dixième et dernier enfant, dans la dixième année de leur mariage.

En 1943, la a mort du Cardinal de Fleury marqua un tournant dans la vie de Louis XV qui avait pris l’habitude de se reposer sur son vieux précepteur qui a occupé le poste de premier ministre durant 17 ans !

Il se retrouve seul à régner, et sa volonté n’est pas assez affirmée
Le drame de Metz en 1744, fait basculer le règne de Louis XV, et « le Bien Aimé » perd sa popularité.
Se croyant être à l’article de la mort lors du siège de Metz, et pour obtenir l’absolution, il doit rédiger une confession publique de ses fautes, qui le fait apparaître comme un être immoral, indigne du nom de « Roi très Chrétien« .
Cette confession diffusée dans tout le royaume par le clergé, stupéfie le peuple qui commence à discréditer le roi à nouveau en santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *