Contraception du chat

À moins de posséder un chat de race destiné aux concours ou utilisé pour la reproduction, il est plus raisonnable de faire stériliser l’animal, afin d’éviter les portées indésirables.
C’est une opération bénigne, qui doit être réalisée, si possible, dès l’âge de 6 mois.

La castration et l’ovariectomie empêchent la production des hormones qui régissent les instincts sexuels et qui sont à l’origine aussi de comportements considérés comme très désagréables tels que le besoin de marquer son territoire en urinant pour le mâle entier ou l' »appel » aux chats du voisinage pour une chatte en chaleur.

Suite à l’intervention, il est possible que le vétérinaire garde l’animal en observation pendant quelques jours.
Cette décision dépend en général de l’âge et l’état de santé.

LE MÂLE

Lien : Chat mâle

Le mâle castré

Une fois castré, un mâle est souvent moins enclin au vagabondage et aux rixes de ses rivaux.

Sa tête, son cou et ses épaules sont moins musclés que ceux d’un mâle entier.

Le mâle entier : son comportement

Marquage du territoire

Le chat est un animal territorial.

Cela se traduit par :

  • Le marquage urinaire :
    Les chats adultes non castrés sont susceptibles de délimiter leur territoire par des jets d’urine.
    L’urine du chat entier a une odeur très forte et difficile à faire disparaître.
    Ce comportement de marquage urinaire existe rarement chez les chats castrés avant la puberté.
    Lors de marquage, le chat mâle se place devant le support qu’il a choisi, se retourne, soulève la queue et envoie un bref jet d’urine.
    Les traces d’urine se situent donc à 10 ou 15 cm du sol.
    Si le chat peut sortir, ce marquage se fait de préférence sur les arbres, les arbustes, les murs placés à des endroits stratégiques de son territoire.
    Si le chat vit en appartement, il va uriner sur certains meubles, sur les angles de mur et autres points stratégiques de la maison.

    À savoir aussi que le chat mâle entretient ses zones de marquage en urinant régulièrement à ces endroits.
    Ce marquage est augmenté quand une chatte en chaleur est présente dans les environs.

  • Le marquage par griffades :
    Ce marquage du territoire inclut aussi des dégradations du type griffades sur les meubles, les murs de la maison ou les arbres du jardin.
    Ce comportement existe aussi chez les mâles castrés et les femelles mais souvent à un degré moindre.
    Le chat même stérilisé reste un animal territorial.

Caractère indépendant

Le chat est considéré comme un animal indépendant.
Les mâles entiers pubères passent en effet beaucoup de temps à l’extérieur pour chasser, se battre avec leurs congénères et suivre les femelles en chaleurs.
Ils reviennent principalement pour manger et se reposer avant de repartir à nouveau quelques jours.
Le chat castré a un territoire souvent plus petit (limité à la maison et au jardin), son caractère est plus familier et plus doux.

Fugues

Lorsqu’une chatte en chaleur est présente dans le voisinage, le chat est capable de parcourir plusieurs kilomètres pour la trouver.
Pendant les périodes de reproduction, le chat peut rester absent plusieurs jours et revenir épuisé.

Bagarres

Le chat mâle entier est bagarreur qui veille jalousement sur son territoire et attaque tous les chats étrangers.
Lors des périodes de reproduction, les mâles se battent pour conquérir les femelles, cela occasionne des morsures et des griffures principalement au niveau de la tête et des membres.
Ces blessures évoluent fréquemment en abcès et nécessitent une visite chez le vétérinaire.
Des lésions de l’œil sont aussi possibles et leur traitement demande souvent des soins rapides.

Lien : Blessures oculaires

Miaulements

Lors des périodes de reproduction, les miaulements des mâles et des femelles sont bruyants et sont source de désagrément, surtout s’il vit en appartement.

Aspect physique

Les hormones produites par le mâle pubère permettent l’installation des caractères sexuels dits secondaires.
Le chat entier possède souvent une tête volumineuse du fait du développement des bajoues.
Suite à des nombreuses bagarres, les oreilles sont souvent lacérées et les cicatrices sont peu esthétiques.

Blessures et accidents

Les chats non castrés qui ont un mode de vie relativement « violent » et les blessures fréquentes.
Le chat pouvant parcourir plusieurs kilomètres pendant les périodes de reproduction, le risque d’accident de la route est accru et les conséquences sont parfois fatales.

Contamination par les maladies virales graves

2 maladies virales et mortelle du chat sont transmises lors de contact entre chats et plus particulièrement lors de morsures :

  • la leucose féline (FeLV)
  • sida du chat (FIV)

Il est possible de vacciner le chat contre la leucose mais pas contre le sida du chat.

Lien : Maladies infectieuses

Annulation du risque de développement de cancer des testicules

Dégâts dans la maison

Le chat adulte risque de dégrader la maison surtout s’il vit en appartement.
Quand un chat prend l’habitude d’uriner à certains endroits de son habitat pour marquer son territoire, cette habitude est très difficile à faire passer.
La castration reste la méthode la plus efficace mais est parfois insuffisante.

Augmentation de la longévité du chat

qui sort à l’extérieur en modifiant son comportement territorial.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *