Délivrance

Les complications de la délivrance

Rétention placentaire

Normalement la délivrance doit être terminée 30 mn après l’accouchement.
Seule la rétention complète d’un placenta non décollé n’est pas hémorragique.
Dans tous les autres cas, il y a hémorragie.

Si le placenta n’est pas décollé 30 mn après l’accouchement, il faut faire une délivrance artificielle.
C’est un geste à faire sous anesthésie générale en arrivant à la maternité si possible.
Mais si la femme saigne, le médecin n’a pas le choix et pour sauver ses patientes doit faire la révision utérine ou la délivrance à la maison.

Hémorragies du postpartum immédiat

Ce sont des saignements survenants dans les 24 heures après l’accouchement, dont le volume est supérieur à 500 cm³.

Ces hémorragies sont dues :

  • À une rétention de tout ou d’une partie du placenta qui empêche la rétraction utérine.
  • À l’inertie utérine : l’utérus vide ne se contracte pas et ne fait pas l’hémostase.
  • À une déchirure du col, du vagin, de la vulve.
  • À des troubles de la coagulation.

Le diagnostic de l’hémorragie n’est pas toujours évident :

  • L’hémorragie extériorisée peut être abondante avec des caillots.
  • L’hémorragie intra-utérine ne se traduit que par l’augmentation de volume de l’utérus qui se distend, et la chute de la tension artérielle.
    La pâleur est extrême, le pouls filant rapide, la patiente couverte de sueur se plaind d’avoir soif.

En cas d’hémorragie, 3 gestes doivent être faits :

  • Assurer l’hémostase en vidant l’utérus.
  • Réparer les conséquences de l’hémorragie en apportant un substitut macromoléculaire.
  • Préparer l’évacuation sur un centre équipé en demandant à la famille d’appeler les urgences pendant qu’il est donné les soins à la parturiente.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 DE4C.INFO | Theme: Storto by CrestaProject WordPress Themes.