Expressions et proverbes québécois

Proverbes québécois

Qui paie mes dettes m’enrichit.
Étudier vaut mieux qu’ignorer.
On ne peut pas faire sortir du sang d’un navet.
Soignez un rhume, il dure 30 jours ; ne le soignez pas, il dure 1 mois.
Le coq gratte puis la poule ramasse.
Le meilleur homme trouve toujours son maître.
La peine emporte le profit.
Le nom des fous est écrit partout, le nom des fins est écrit sans fin.
En parlant de la bête, on lui voit la tête.
Marie-toi devant ta porte avec quelqu’un de ta sorte.
Il ne faut pas déshabiller Pierre pour habiller Jacques.
Il ne faut pas compter ses poulets avant qu’ils ne soient éclos.
Il faut se garder une poire pour la soif.
Bon dîneur, mauvais dormeur.
Quand on contrôle l’argent, on contrôle les hommes.
Que sert à l’homme de gagner l’univers s’il n’a pas de culotte pour passer l’hiver ?
Le temps, ça ne fait pas des sages, que des vieillards.
Main à plume vaut bien main à charrue.
Je ne prends plus ça à cœur, je prends ça à l’heure.
Cœur content soupire souvent.
Toutes marchandises vantées perdent leur prix.
Rarement 1, jamais 2, toujours 3.
Tout arrive plus vite à qui court après.
Qui bâille avant 6 heures se couche après minuit.
Il est si vrai qu’à tout on s’habitue que celui qui change ses habitudes se tue.
Grosse Corvette, petite quéquette.
Si l’union fait la force, les coups font les bosses.
Le pouvoir est moins fort que le vouloir.
L’honnêteté ne fait pas manger.
C’est en jouant que les chiens mordent.
On ne compare pas des pommes avec des oranges.
L’ignorance, c’est comme la science, ça n’a pas de bornes.
Un bûcheron est maître dans sa maison.
Manger de la soutane, ça ne se digère pas.
À tout proverbe on peut trouver sa chaussure.
Chien qui marche, os qui trouve.
Il ne faut pas préparer la poêle avant d’avoir le poisson.
C’est déjà être malade que de se croire malade.
On ne frappe pas un gars à terre.
La vie, c’est comme une fleur qui perd ses pétales.
Plus un singe monte dans un arbre, plus il monte sur les fesses.
Être malade c’est un demi-mal, mourir c’est pire.
Il ne faut pas laisser voir ce qui bout dans sa marmite.
Quand la marmite bouille trop fort, ça finit par sauter.
Ce qui est bon pour pitou n’est pas bon pour minou.
Petit lundi, grosse semaine.
Chaque oiseau trouve son nid beau.
Un héros aujourd’hui, un vaurien demain.
C’est pas en noircissant les autres qu’on se blanchit.
Celui qui se laisse battre par le soleil ne devient jamais riche.
On marche toujours de travers sur un plancher qui ne nous appartient pas.
Si les poules pondaient des haches, elles se fendraient le cul.
Qui prend mari prend souci.
Qui prend mari prend pays.
L’ouvrage dure plus longtemps que ça prend le temps pour le faire.
Un bon pêcheur meurt debout dans sa barque.
Mieux vaut être tête de souris que queue de lion.
Le plus petit arrangement vaut mieux que le meilleur procès.
On pardonne à qui sait pardonner.
Celui qui jette son pain en riant le ramasse plus tard en pleurant.
C’est le plus vieux poêle qui chauffe le plus fort.
Un gouin finit par trouver sa gouine.
Il ne faut pas mettre toute sa semence dans le même champ.
Il faut jamais enterrer un mort 2 fois.
Le temps passe et ne revient plus.
C’est pas un mal de ventre qui va guérir un autre mal de ventre.
Quand le fruit est mûr, il tombe.
Tant qu’il y a de la sève, l’arbre ne tombe pas.
On n’attache pas son chien avec des saucisses.
Peu d’aide fait grand bien.
On ne sait pas ce qui se passe dans le ventre du bedeau.
Il ne faut pas mettre les doigts entre l’écorce et l’arbre.
Avec une langue, on peut aller à Rome.
Vaut mieux se tromper que de s’étrangler.
Qui a un toit de verre ne tire pas de pierres chez son voisin.
Il y a plus d’esprit dans 2 têtes que dans une.
D’un procès, le gagnant sort en queue de chemise, le perdant tout nu.
Défaut reconnu est à moitié pardonné.
La tête du pécheur ne portera jamais de couronne.
On ne fait pas d’élection avec des prières.
Mieux voient 4 yeux que 2.
Mieux vaut manger un pain debout qu’un steak à genoux.
Un bon os ne tombe jamais dans la gueule d’un bon chien.
Il ne faut pas allumer le feu avant d’avoir un client.
Le nez le plus long n’est pas toujours le meilleur senteur.
Il ne faut pas aller plus vite que le violon.
S’il y avait seulement des scies, il n’y aurait plus de poteaux.
Qui risque un œil perd les 2.
La beauté n’apporte pas à dîner.
Si les roses ont des épines, sous les épines se cachent les roses.
Ce qu’on laisse sur la table fait plus de bien que ce qu’on y prend.
Une réputation perdue ne se retrouve plus.
Lorsqu’on attend après son voisin pour dîner, on dîne bien tard.
Manne qui passe, on la ramasse.
Avant d’être capitaine il faut être matelot.
Faute de pain, on mange de la galette.
On prend les hommes par le ventre.
Un vieux rosier ne se transplante pas.
Quand on est à l’eau, il faut nager.
Quand le malheur entre dans une maison, faut lui donner une chaise.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *