Frédéric Chopin

Frédéric Chopin

1816-1823 : Années d’études à la maison

1816

Cette agitation les amène à déménager pour les faubourgs de Cracovie, où les Chopin agrandissent leur pensionnat.
Beaucoup d’enfants habitant loin de Varsovie demandent à être admis car, bien qu’onéreux, le pensionnat des Chopin est réputé pour la qualité de son administration et de l’éducation dispensée.
En famille, les Chopin parlent le polonais, même si le français et l’allemand figure au programme du pensionnat.

À l’époque de Chopin, l’enseignement à domicile est monnaie courant et c’est tout naturellement que Frédéric fait ses études à la maison jusqu’à l’âge de 13 ans.

Très tôt, malheureusement Chopin a des problèmes de santé qui demandent des soins et limitent son train de vie.
Mais même dans cette situation, il sait prendre du recul et faire preuve de son humour caractéristique.

Dès l’âge de 6 ans, Chopin montre sa passion et son talent pour le piano que sa mère commence à lui apprendre.
Puis ses leçons de piano sont données par le professeur tchèque Wojciech Zywny (1756-1842), compositeur, violoniste de formation qui lui fait découvrir le répertoire classique allemand se référant à Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et Wolfgang Amadeus Mozart (1756-91), ou celles de compositeurs en vogue en Pologne comme Michal-Kleofas Oginski (1765-1833) et Karol Kurpinski (1785-1857).
La méthode de Zywny est de laisser une grande liberté à l’élève, sans imposer de méthode particulière ou de longues heures d’exercices abrutissants.

Jean-Sébastien BachMichal Kleofas OginskiWolfgang Amadeus MozartKarol Kurpinski

1817

Publication de 2 Polonaises inspirées des œuvres d’Oginski :

  • Polonaise en sol mineur
  • Polonaise en si bémol majeur

Bien que le langage harmonique est encore pauvre, la subtilité et l’élégance ont déjà latentes.

1818

Zofia Potocka Première apparition publique dans un salon aristocratique de Varsovie organisé par Zofia Potocka, comtesse Zamoyska (1825-53).
Frédéric n’a que 8 ans.

Ce prodige est souligné dans les journaux de Varsovie et le petit « Chopin » devient une attraction et un ornement lors des réceptions dans les salons.
Le musicien va garder toute sa vie un goût prononcé pour la politesse et la sophistication de la vie aristocratique où il est invité depuis son plus jeune âge.

1820

JANVIER
À l’âge de 10 ans, il joue devant le Grand Duc Constantin Pavlovich de Russie (1779-1831), frère du Tsar Alexandre Ier de Russie (1777-1825).
Il travaille son piano tous les jours en intercalant entre ses doigts des morceaux de bois pour parvenir à l’accord de dixième.

Alexandre Ier de RussieConstantin PavlovitchJozef ElsnerAngelica Catalani

Il fait également la rencontre de la cantatrice soprano italienne Angelica Catalani (1780-1849), alors en tournée pour 4 concerts dans la capitale polonaise.
Elle lui offre une montre en or, qu’elle vient de l’entendre jouer, portant l’inscription :
« Mme Catalani à Frédéric Chopin âgé de 10 ans, 3 janvier 1820. »

Angelica Catalini

1822

Zywny, n’ayant plus rien à apprendre à ce presque autodidacte, renonce à poursuivre ses cours estimant que les capacités de son élève dépassent les siennes.
Inscrit au Conservatoire de Varsovie, il est confié à Wilhelm Wurfel (1791-?), le célèbre pianiste et professeur au Conservatoire de Varsovie, qui lui prodigue de précieux conseils concernant le piano et l’orgue.
Ses premières compositions se révèlent très prometteuses et son jeu dévoile toute la sensibilité qui le fait par la suite aduler.
Le compositeur polonais Jozef Elsner (1769-1854) le fait étudier sur la composition et le contrepoint.

1 thought on “Frédéric Chopin

  1. Bonjour,
    Votre biographie sur Frédéric Chopin est tout simplement magnifique, belles photos en plus, tout y est.
    Très agréable à lire et à regarder !
    Peu de sites proposent une telle qualité, bravo à vous pour ce formidable travail !
    Monique 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *