Griffes du chat

Griffes du chat

Les griffes du chat ont pour particularité, comme chez les autres félidés, d’être rétractiles.
Cela signifie que le chat a la possibilité, dès l’âge de 3 mois, de les rentrer à volonté dans une gaine de peau située au-dessus des coussinets.

Les griffes poussent à partir de la troisième phalange et sont tenues par des tendons.
Comme les ongles de l’homme, elles poussent et se régénèrent continuellement.

Elles sont d’origine dermique avec une boîte cornée en kératine et sont attachées au dernier os de chaque doigt.
Les griffes se rétractent quand le chat se déplace.

Le chat les use naturellement lorsqu’il s’en sert pour grimper ou creuser.

Les griffes sont également utiles au chat pour se défendre, chasser ou attaquer, mais il s’en sert aussi pour gratter et griffer afin de marquer visuellement son territoire.

(le marquage olfactif est assuré par des phéromones libérées par les glandes situées dans les coussinets plantaires).

Les chats vivant exclusivement ou en grande partie à l’intérieur chercheront d’instinct à user leurs griffes, au grand détriment des meubles et rideaux !
La meilleure solution est de lui fournir son “grattoir”.
Si le chat persiste à détruire le mobilier, il faut, à chaque fois qu’il est pris sur le fait, le gronder en le secouant un peu par le cou et le placer devant son grattoir.

En règle générale, les chats comprennent assez vite, l’idéal étant de les habituer le plus tôt possible.

Si, malgré tout, les griffes du chat sont trop longues, il faut les couper.

Il est possible de le faire soi-même en prenant soin de ne couper que la partie translucide de la griffe.
(la partie rose contient les nerfs et les vaisseaux sanguins).
Le vétérinaire peut également le faire à la place du propriétaire du chat.

À quoi servent les griffes du chat ?

Les griffes du chat sont un puissant outil d’attaque et de défense, mais elles lui servent aussi à grimper.
Elles nécessitent un entretien régulier.
Les griffes acérées du chat sont rétractiles : lorsqu’elles ne sont pas utilisées, elles rentrent dans une sorte d’étui.
C’est grâce à de minuscules ligaments que le chat les propulse à l’extérieur.

Grimper Les extrémités acérées des griffes du chat agrippent la surface, tandis que la griffe de l’ergot (située plus haut sur la patte) lui sert de crampon supplémentaire.
Chasser Le chat utilise les griffes de ses pattes antérieures pour attraper la proie.
Celles des pattes postérieures n’entrent en action que si le chat s’attaque à une proie plus mobile ou plus grande.
Se battre Lors d’un combat, les griffes des 4 pattes infligent des plaies profondes dans la peau de l’adversaire.
Les pattes arrières sont utilisées pour lacérer les parties les plus tendres.
Marquer son territoire Griffer remplit également une fonction importante : laisser des marques visuelles aussi bien qu’olfactives sur son territoire.
L’odeur est libérée par des glandes situées sous les pattes.

Entretenir les griffes du chat

Le chat a besoin de maintenir ses griffes en bonne condition en les grattant sur des surfaces rugueuses comme des troncs d’arbres ou des poteaux.
La partie rose de la griffe contient les nerfs et les vaisseaux sanguins.
Gratter maintient les griffes propres et fait tomber les peaux mortes qui laissent la place à une nouvelle griffe plus aiguisée.

La plupart des chats se font les griffes à l’extérieur, mais certains persistent à s’attaquer aux meubles de la maison.
Couper les griffes du chat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *