Histoire d’Aigues-Mortes

XIXe siècle

Napoléon IerÀ partir du XIXe siècle, la vigne prend son essor.
Les marais sont aménagés par l’homme pour permettre ces activités, ainsi que le pâturage et la riziculture.

La route D46 correspond à l’ancienne et unique voie de communication terrestre entre Aigues-Mortes et le reste de la Camargue Gardoise, appelée la Route du sel.

En 1803, sous Napoléon Ier, l’église Notre-Dame-des-Sablons est rendue au culte.

Notre-Dame des SablonsNotre-Dame des Sablons

En 1811, le démantèlement des fortifications est commencé et l’Hôtel du Gouverneur est alors concédé au services des Douanes.

En juin 1815, c’est la chute du Ier Empire.

3 commissaires du duc d’Angoulême (futur Charles X) : le comte René de Bernis, le marquis de Montcalm et le marquis de Calvière, débarquent dans la nuit du 15 au 16 sur les plages d’Aigues-Mortes.
Sur ordre du marquis de Calvière, les portes de la ville sont closes et terrassées, à l’exception de la principale que défendait un pont levis, au devant duquel se dressait une batterie de canons.
Aigues-Mortes devait ainsi offrir au duc d’Angoulême un point d’appui et de débarquement à proximité de l’Espagne.

4 novembre 1840 : inondation détruisant le quai qui à l’origine avait une longueur de 300 m.
Aigues-Mortes est alors noyée sous 1 20 m d’eau.

Du 16 au 19 août 1893, la ville est le théâtre d’un conflit entre ouvriers saliniers italiens et français travaillant dans les salins de Peccais qui dégénère.
10 ouvriers italiens y trouvent la mort, entre 49 et une centaine d’ouvriers (dont 4 français) sont blessés par une foule encouragée par le maire Marius Terras.
Dans un contexte national de racisme à l’égard des populations italiennes, c’est le « massacre des Italiens« .


Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens … Le massacre des Italiens …
Situation historique

À la fin du XIXe siècle, la récolte des sels dans les salines de Peccais est l’occasion pour plusieurs centaines de personnes, travailleurs e souche, travailleurs itinérants, saisonniers italiens, laissés-pour-compte de la République, de venir au mois d’août grossir la population d’Aigues-Mortes.
Les « trimards » français et italiens acceptent ainsi un travail harassant en raison des salaires pratiqués.

Le travail est un travail difficile, dans des conditions rudes, il exige la collaboration de tous à rythme soutenu.
Surtout que les ouvriers vivent une partie de l’année sur le bénéfice qu’ils tirent de leur saison aux marais ; mais les ouvriers italiens sont plus performants et préparés à ce travail de somme que les vagabonds qui ralentissent le groupe.

Massacre des ItaliensMassacre des Italiens

Les faits

Véritable symptôme d’une société en crise et en quête de boucs émissaires tient du fait divers, « rixe » et lutte d’honneur opposant « clan des trimardiers » et Piémontais plus ardents au travail.
À l’origine de cet affrontement meurtrier, se trouve le problème de la « protection du travail national« , de la « préférence nationale« .
Baston et humiliation, la « chasse à l’Italien« , qui « vole le pain des Français« , conduit à l’alliance entre trimards, Ardéchois et Aigues-Mortais.
Les Français crient même « À mort l’Italien !« .
L’émeute fait, selon les sources, entre 8 et 17 morts et 36 à 150 blessés parmi les Italiens.

Un des grands scandales de l’histoire française judiciaire

En dépit des preuves accablantes réunies contre eux, les assassins sont tous acquittés.
Cet événement a placé la France au ban des nations européennes et l’a conduite à 2 doigts d’une guerre avec l’Italie.
Finalement, afin de préserver la paix, les 2 gouvernements ont préféré enterrer l’affaire.

Les causes d’une telle violence
Économiques Liées à la mainmise par la Compagnie des salins du Midi sur le levage du sel et sur les vignes, activités qui enrichissent quelques-uns et appauvrissent les autres.
Sociales Liées à l’afflux d’un prolétariat saisonnier d’origines diverses, appelé pour la récolte du sel et les vendanges, et travaillant dans des conditions extrêmement pénibles, avec concurrence entre salaires.

Ces tragique évènements mettent en évidence la nature des phénomènes d’exclusion et de rejet de l’étranger qui perdurent aujourd’hui.


Aujourd’hui

TaureauAnoblie par la maîtrise de son activité saline, son patrimoine, classé monument historique, inspire de nos jours, un atout charme et douceur de vivre dans ce petit coin de Camargue, en bordure de Méditerranée.

Aigues-Mortes, conserve ses traditions taurines.

Haut lieu de la gastronomie camarguaise, la ville se tourne vers la Méditerranée et allie le secret du passé au charme du futur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *