Hôtel du Palais de Biarritz

Histoire de l’Hôtel du Palais de Biarritz

1835-1850

La véritable « invention » de Biarritz, c’est à une jeune et jolie fille qu’on la doit.
En 1835, une petite fille de 9 ans, accompagnée de sa mère, grande dame espagnole, la Comtesse de Montijo, passe ses vacances sur la Côte basque.

Espiègle, indépendante, elle aime jouer sur la plage avec les amis de son âge, pêcher la crevette dans les rochers, s’aventurer sur les sentiers abrupts de l’Atalaye, se baigner au Port-Vieux avec les enfants du pays.

Eugénie de MontijoEugénie de Montijo

Un jour, elle manque même de s’y noyer et 2 jeunes baigneurs la sauveront.
Elle n’oubliera jamais ces vacances, car elle est tombée amoureuse de ce paysage.
Le teint transparent, les yeux clairs, des cheveux aux reflets lumineux qu’elle tient d’une ascendance écossaise, elle est la coqueluche de la population locale.

Elle s’appelle Eugénie et fera la gloire de Biarritz.

Biarritz en 1835-1850

1850-1853

En 1852, Eugénie rencontre le Prince-Président, devenu Napoléon III l’année suivante, qui s’éprend d’elle et l’épouse, elle a 26 ans.

Dès lors, elle n’aura de cesse de persuader son époux de l’accompagner sur son lieu de villégiature préféré, témoin de ses jeux d’enfants.

En 1854, le couple et sa suite s’installent pour l’été au château de Grammont, dans le quartier Saint-Martin, à Biarritz.
À son tour Napoléon est conquis par le charme de la côte.

C’est un homme de décision rapide.
Grammont étant trop exigu pour une cour impériale, il achète un terrain surplombant la mer et fait entreprendre sans tarder la construction d’un Palais d’été qui est édifié en 10 mois.
Un record.
Ce sera la « Villa Eugénie« , qui deviendra plus tard l’Hôtel du Palais.

Hôtel du Palais en 1850

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *