Idées reçues sur les chats

Le chat est un animal solitaire

FAUX.
Si le chat va moins au contact de son maître que le chien, il n’est pas pour autant un animal qui apprécie la solitude.
Un chaton sociabilisé très jeune se révèle être un parfait compagnon à l’âge adulte, parfois même pot-de-colle avec son maître.

Pour les chats, rien ne vaut une soucoupe de lait

FAUX.
C’est un mythe.
Si un chaton est bien nourri avec des aliments complets, de l’eau lui suffit amplement.

D’ailleurs, même si le chaton apprécie le lait, le fait d’en boire trop ne lui vaut rien.
Le lactose contenu dans le lait de vache est difficile à digérer pour les chats et peut provoquer des diarrhées.

Le seul lait dont les félins doivent s’abreuver est celui de leur mère.
Le colostrum, très riche en protéines et en anticorps, est produit par la mère.
Dans les 48 premières heures après la mise bas et revêt une importance particulière dans le développement du chaton.
Ce lait constitue le meilleur « vaccin » à lui donner à sa naissance, à condition, bien sur, que la mère ait déjà été immunisée.

Frotter de beurre les coussinets d’un chat lui permet de retrouver le chemin de la maison, au cas où il se perd

FAUX.
Pour avoir des marques grasses partout sur les meubles et les sols, c’est le moyen idéal !
Mais pour être sûr que le chaton retrouve toujours le chemin de la maison, une micropuce d’identification est une solution beaucoup plus intelligente.

Ainsi, si le chaton se perd et s’il est confié à un vétérinaire ou à la SPA locale, ses coordonnées permettront de retrouver ses maîtres et de revenir à la maison sain et sauf.

Les poils de chats sont allergènes

FAUX.
Contrairement à une idée largement répandue, ce ne sont pas les poils du chat qui provoquent les désagréments causés par une allergie, mais ses urines, sa salive et les secrétions de certaines glandes.

Il faut éviter de toucher un chaton trop petit

VRAI.
Si un chaton est touché par un humain trop tôt, la mère le rejette et ne s’en occupe plus, allant jusqu’à le laisser mourrir.
Tant que les chatons ne sont pas seuvrés, il est plutôt déconseillé de les toucher.

Les chats peuvent voir dans le noir

FAUX.
Le chaton ne peut pas voir dans l’obscurité complète.
Ce qui explique sans doute cette légende, c’est le fait que les chats parviennent effectivement à voir dans des conditions de luminosité très faibles, car leurs pupilles se dilatent pour exploiter au maximum la lumière existante.

Un chat d’intérieur n’a pas besoin d’être vacciner

FAUX.
Les risques qu’un chat attrape des virus sont moins grands s’il reste à l’intérieur, mais rien ne garantit qu’il ne fera pas une fugue un jour, qu’il ne soit pas garder en l’absence de ses maîtres en pension ou qu’il ne soit pas hospitalisé, ou même qu’une puce contaminée ne s’introduira pas dans la maison.
Aujourd’hui, selon la souche, les vaccins ont une durée de protection pouvant s’étendre jusqu’à 3 ans.

Lien : Vaccination du chat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *