Idées reçues sur les chats

Il est utile de laver un chat

VRAI et FAUX.
Le chat se lave en se léchant, il secrète ainsi du sébum qui imperméabilise son pelage.
En moyenne, un chat passe 30 % de son temps à se toiletter.
Il est possible cependant de laver un chat qui est très sale ou un chat qui participe à des concours de beauté.

L’ail chasse les vers

FAUX.
L’ail ne constitue pas un traitement pour les vers, pire, il détruit les globules rouges des chats, ce qui peut provoquer de l’anémie.
Pour éliminer les vers, il importe de procéder à une analyse des selles afin de connaître l’ennemi à combattre, puis d’utiliser des vermifuges efficaces et prescrits par votre vétérinaire.

Les chats peuvent étouffer les bébés dans leur lit

FAUX.
Jamais, de mémoire humaine, il y a eu le cas d’un bébé mort asphyxié par un chat.
Il faudrait que celui-ci pèse au moins 15 kg et soit très peu affecté par les pleurs et les cris pour réaliser pareil méfait.
Il est vrai qu’un chat peut être attiré par la chaleur d’un bébé ou l’odeur du lait s’écoulant d’une bouteille, mais la plupart des félins fuiront devant l’odeur d’une couche ou les gigotements d’un poupon.

Les chats ronronnent uniquement lorsqu’ils sont heureux

VRAI.
Il est important de savoir qu’un chat peut aussi ronronner lorsqu’il est blessé, lorsqu’il met bas et même à l’article de la mort.
Le ronronnement devient alors une manière de communiquer une information qu’il s’avère primordial de bien décoder.

Sans ses moustaches, le chat perd l’équilibre

FAUX.
Tout d’abord, les moustaches ne sont pas des nerfs en trop, mais plutôt des poils plus raides, qui sont de 2 à 3 fois plus gros qu’un poil normal.
Autre particularité, les poils des moustaches sont enfoncés 3 fois plus profondément qu’un poil ordinaire, en plus d’être reliés à un groupe de terminaisons nerveuses très sensibles.
Normalement, de chaque côté du museau, le chat possède 4 rangées horizontales de 3 poils chacune.
Le fait de couper les moustaches d’un chat ne provoquera chez lui aucune douleur particulière, il n’y a aucune raison qu’il devienne subitement fou ou qu’il ne soit plus capable de marcher en raison d’une soudaine perte d’équilibre.
Cependant, l’arrachement d’une moustache s’avérera douloureux.
En fait, un chat sans moustaches souffrirait surtout d’un handicap nocturne.
Le rôle de ses 24 vibrisses étant principalement de détecter les courants d’air.
Lorsqu’il se déplace, celles-ci sont si sensibles qu’elles peuvent détecter les plus infimes perturbations de l’air causées par un objet immobile.
Ainsi, sans même lui toucher, les chats détectent l’objet et le contournent sans difficulté.

Les chats retombent toujours sur leurs pattes

FAUX.
Pour retomber sur ses pattes, un chat doit effectuer une chute de 50 à 150 cm du sol, car le temps de réaction pour redresser son corps varie de 0,125 à 0,5 secondes.
Chez un chat de poids moyen une chute de 1,5 m prend moins de 0,4 secondes.
Lorsqu’il tombe de beaucoup plus haut, le chat absorbe normalement le choc avec son sternum plutôt qu’avec ses pattes.
Chez lui, c’est un réflexe naturel qu’il accomplit grâce à sa grande souplesse, la robustesse de son squelette et la structure de son cervelet et de son oreille interne.
Lors d’une chute, le chat effectue un mouvement de rotation du corps très rapide pour mieux atterrir.
Avant de toucher le sol, il tend ses pattes, arrondit son dos pour amortir la chute.
En revanche, s’il tombe d’une faible hauteur, le chat peut ne pas avoir assez temps pour se retourner et se blesser très gravement.

attention La queue joue le rôle de balancier assurant l’équilibre du chat quand il marche.

Le chat a-t-il vraiment 9 vies ?

NON.
Il n’est pas un être surnaturel.
Cependant, en raison de son excellent équilibre et de son aptitude à retomber sur ses pattes, il est capable de survivre à des situations assez délicates, contrairement à d’autres animaux.

Un chat qui va souvent dans sa litière souffre de constipation

VRAI et FAUX.
C’est une possibilité mais, dans la très grande majorité des cas, il souffre plutôt d’une infection urinaire qui devraient être traitée très rapidement.
Utiliser une litière agglomérant pour mieux évaluer la quantité et le total des mictions et la saupoudrer de bicarbonate de soude pour mieux dépister la présence de sang dans l’urine.

attention Pour un mâle, il faut être doublement vigilant, car sa vie peut être en danger en moins de 48 heures.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *