Immigration au Québec – Canada

Le Québec est responsable de la sélection des travailleurs qui souhaitent s’établir sur son territoire et qui se destinent au marché du travail.
Le Canada est responsable de leur admission.
Le Québec tient à préserver et à promouvoir sa langue officielle : le français.

Pour entamer des procédures d’immigration, il faut tout d’abord choisir où vivre au Canada.

Il existe 2 services d’immigration en France :

  QUÉBEC CANADA
gouvernement du Québec @ gouvernement du Canada @
adresse Service d’immigration du Québec
Délégation générale du Québec
87-89, rue La Boétie
75008 Paris
FRANCE
Ambassade du Canada
Service d’immigration
35 avenue Montaigne
75008 Paris
FRANCE
TEL 01 53 93 45 45 01 44 43 29 16
@ qc.paris@mri.gouv.qc.ca sitecanadasite@canada.gc.ca

Évidement, il est possible de faire les démarches auprès des services d’immigration de l’ambassade canadienne la plus proche et décider de vivre au Québec qui est une province du Canada.
En passant par les services d’immigration québécois, il est aussi possible de décider de s’installer au Canada, ailleurs qu’au Québec, comme par exemple en Colombie-Britannique.

Étape 1

En habitant proche de Paris, nous avons eu l’opportunité d’aller suivre des réunions d’information sur le Québec, animée par un représentant de la Délégation générale du Québec qui aborde la vie politique, économique et culturelle du Québec mais également du Canada.
Le statut des nouveaux immigrants est également évoqué.

Il faut savoir qu’il en rajoute un peu en disant que c’est facile de trouver du travail au Québec en tant qu’immigrant.
Ce n’est pas vrai, il faut commencer au bas de l’échelle et nos diplômes français n’ont aucune valeur sauf si nous payons pour avoir une sorte d’équivalence, et encore … !
Par la suite, si l’immigrant montre qu’il est compétent, il montera vite dans la hiérarchie.
De plus, il est bon de dire qu’aucun contrat de travail est signé, juste les feuilles de salaire prouvent l’embauche dans une entreprise.
Ce qui permet à l’employeur de congédier le travailleur quand il veut (enfin faut quand même une bonne raison !) et sans préavis.

Profil idéal du travailleur permanent

  • Être âgé de 23 à 35 ans.
  • Excellente maîtrise du français.
    La connaissance de l’anglais est un atout utile, souvent nécessaire au Québec.
  • Posséder une bonne formation et de bonnes compétences professionnelles.
  • Faire partie des professions inscrites dans la liste des professions en demande.
  • Avoir 6 mois d’expérience professionnelle consécutifs au minimum.
  • Ne plus être aux études.
  • Avoir une somme d’argent minimum pour subvenir aux besoins durant les 3 premiers mois.

Évaluation préliminaire

Avant d’effectuer des démarches parfois compliquée, le mieux est de faire le test d’auto-évaluation qui tient compte du programme de sélection auquel le candidat pourrait être admissible :

  • La formation.
  • L’expérience professionnelle.
  • L’âge.
  • Les séjours linguistiques.
  • Les enfants.
  • L’autonomie financière.

Étape 2

Immigration québec

Évaluation préliminaire d’immigration

En allant sur le site du Ministère de l’Immigration et Communautés Culturelles (MICC), il est possible de faire une Évaluation préliminaire d’immigration en ligne qui permet de voir les chances possibles d’être sélectionné par le Québec.

Accès au formulaire d’Évaluation préliminaire d’immigration @

Demande de certificat de sélection

Si l’évaluation est positive, remplir le formulaire de Demande de certificat de sélection (DCS), qui est la demande officielle d’immigration.

Page web de la marche à suivre pour présenter une demande @

Formulaire de Demande de certificat de sélection @ en format PDF.

Les frais exigés pour l’examen d’une Demande de certificat de sélection sont calculés en tenant compte de la catégorie d’immigration du candidat et du nombre de membres de la famille qui l’accompagne.

Le retourner ensuite le formulaire, accompagné des pièces justificatives requises et du paiement couvrant les frais pour l’étude du dossier.

Le délai de traitement de la demande, y compris la délivrance du visa par le gouvernement du Canada, peut s’étaler sur une période de 4 à 6 mois.

Immigration québec

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *