Parasites du chat

Les chats sont volontiers promeneurs, curieux ou à la recherche de congénères.
Ils sont donc plus facilement parasités que les chiens par exemple.

Ils doivent donc faire l’objet d’une surveillance attentive et de traitements insecticides-acaricides réguliers.

Les parasites ou champignons responsables d’affections cutanées chez le chat sont nombreux et variés :

 ACARIENS INSECTES VERS CHAMPIGNONS
• les tiques
• la trombiculose
• la gale des oreilles
• la cheyletiellose
• la gale notoédrique
• les puces
• les poux
Ver plat : le ténia

Vers ronds :
• les ascaris
• les ankylostomes

• les dermatophytes
• les teignes
Les champignons

La teigne

Portrait de la teigne

Nom scientifique : Microsporum canis
Lieu : environnement contaminé, accessoires du chat

Mycose contagieuse et fréquente chez le chat due à la présence et à la prolifération dans la peau et dans le poil de champignons microscopiques parasites appelés les dermatophytes.
La teigne ou dermatophytie représente une cause majeure d’infection cutanée chez les chats.
Ces champignons attaquent la couche cornée de la peau, les poils et parfois les griffes.
Ils affectent les chats de tous âges, de préférence à poils longs comme les Persans , mais c’est le chaton qui est le premier concerné par ce parasite.

Microsporumcanis

Effets sur le chat

  • Alopécie circulaire ou ovoïde d’évolution centrifuge lente plus ou moins enflammée.
    Les poils parasités sont rongés à leur base et deviennent très fragiles donc se cassent.
  • Dermatite érythémato-squameuse : rougeur et pellicules.
  • Peau et un pelage gras.
  • Dermatite milliaire : multiples petites croûtes.
  • Lésions ou micro-lésions de dépilation généralement circulaires et présentes surtout sur la tête en remontant du dos.
  • Parfois atteinte uniquement des griffes.
  • Ce sont les fragments de poils parasités qui assurent la conta- mination des animaux sains.

attention Les teignes ne démangent généralement pas, elles n’affectent pas l’état général de l’animal.

Examens divers pour établir le diagnostic

Lampe de Wood Cet examen consiste à regarder le pelage de l’animal sous une lumière spéciale ultraviolette dont la longueur d’onde est comprise entre 330 et 365 nanomètres.
Les poils infectés par le champignon microsporum canis apparaissent alors de couleur « vert-pomme » caractéristique.
En pratique, cet examen n’est pas toujours suffisant car certains poils peuvent ne pas apparaître verts alors qu’ils sont réellement infectés.
Examen microscopique Observation des poils ou de raclages en périphérie des lésions qui font apparaître des arthrospores.
Cette technique permet juste de diagnostiquer la teigne mais elle ne permet pas de déterminer avec précision l’agent responsable.
Mise en culture À l’aide d’une brosse à dents, le pelage est brossé puis, il est appliqué sur un milieu de culture.
Cela permet de diagnostiquer avec précision quelle souche est à la base de la contagion et c’est très utile dans le cas des porteurs asymptomatiques très fréquents chez les chats.
Le problème est qu’il faut plusieurs jours avant qu’elle ne pousse : 3 jours à 3 semaines.

Comment s’en débarrasser ?

  • Tonte du pelage permettant d’éliminer les poils infectés.
  • Traitement de l’environnement.
  • Traitement topique (= local), consistant à baigner le chat dans une solution antifongique 1 à 2 fois/semaine.
    Bien que ce soit une réussite thérapeutique, cette pratique est souvent fastidieuse et stressante pour l’animal.
    Les applications locales de crèmes, pommades ou gels antifongiques sont moins efficaces, car elles ne couvrent qu’une surface corporelle réduite.
  • Vaccination.
  • Ne pas oublier que la teigne peut être transmise par l’intermédiaire d’un environnement souillé, donc l’utilisation régulière de l’aspirateur permet d’éliminer une bonne partie des spores.
  • Limiter la présence d’individus sensibles : les chatons, les chattes gestantes ou allaitantes sont de réels « nids à spores », donc il faut les isoler.

attention La teigne est transmissible à l’homme.

4 thoughts on “Parasites du chat

  1. Mon chat est souvent dehors et donc ramène beaucoup de choses de l’extérieur.
    Votre article est très détaillé et me permet de voir tout ce qui peut exister comme saleté sur mon chat !
    Merci.

  2. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa M

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *