Péridurale

Pourquoi faut-il faire le dos rond lors de la péridurale ?

Tout simplement pour ouvrir l’espace entre les vertèbres par en arrière.
La péridurale pour analgésie obstétricale se pique à l’étage lombaire du rachis.
Hors à ce niveau, le rachis est courbe vers l’avant du corps, fermant l’espace qui ce trouve entre 2 vertèbres.

Il faut donc contrarier cette courbure naturelle vers l’avant en arrondissant le dos vers l’arrière pour que l’empilement des vertèbres lombaire s’écarte vers l’arrière.

Combien de temps dure le soulagement de la douleur ?

L’analgésie péridurale est prolongée pendant toute la durée de l’accouchement, quelle que soit sa durée.

Les doses nécessaires d’anesthésique local sont administrées par le cathéter péridural, soit :

  • En perfusion continue à l’aide d’une seringue automatique.
  • Soit à la demande de l’accouchée (PCEA ou « Patient Control Epidural Analgesia« ).
    Dans ce cas, la patiente dispose d’un bouton relié à une seringue automatique.
    Elle appuie sur ce bouton lors de la réapparition des sensations douloureuses, ceci entraîne une perfusion supplémentaire d’anesthésique local.
    Un dispositif de sécurité empêche des injections trop fréquentes.

Contre-indications à la péridurale

Certaines peuvent être décelées avant l’accouchement :

  • Infections de la peau.
  • Déformation importante de la colonne vertébrale.
  • Allergie aux anesthésiques utilisés.
  • Affections neurologiques.
  • Troubles de la coagulation sanguine.

D’autres contre-indications n’apparaissent, par contre, qu’au moment de l’accouchement ou au cours du travail :

  • Hémorragies.
  • Modifications de la tension.
  • Fièvre de la maman.
  • Allergie vraie à un anesthésique lorsqu’il y a eu dans le passé un accident anesthésique.
  • Placenta prævia lorsque le risque de saignement est important.

Placenta praevia

  • Infection générale avec une fièvre importante.
    Une infection locale au niveau lombaire peut être une contre-indication lorsque celle-ci ne permet pas l’implantation du cathéter en zone saine et propre.
  • Maladies altérant la coagulation sanguine avec un risque important de saignement et de constitution d’un hématome autour de la mœlle épinière.
  • En cas de maladie neurologique, un avis spécialisé auprès d’un neurologue peut être nécessaire.
    En ce qui concerne la sclérose en plaque, il n’est pas clairement démontré que la péridurale soit responsable d’une aggravation de la maladie à long terme.
    La décision d’une péridurale se fait en concertation avec les spécialistes et la future maman.
  • Lors de la déformation de la colonne vertébrale (scoliose importante notamment), une intervention chirurgicale ou un traumatisme lombaire ancien peuvent être des contre-indications en raison de la difficulté à implanter un cathéter.


1 thought on “Péridurale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *