Péridurale

Avantages de la péridurale

  • Permet de supprimer ou d’atténuer les douleurs des contractions utérines et de l’accouchement en bloquant la transmission de sensations douloureuses.
  • Influence également le déroulement de l’accouchement puisque généralement elle en diminue la durée et le rend plus « simple« .
  • La dilatation du col est accélérée et l’anesthésie générale est évitée.
    Cette technique permet à la maman de se reposer si l’accouchement est long et douloureux.
  • Procédure sécuritaire comportant généralement peu de risques.
  • Diminution du stress facilitant l’accueil du bébé dans le calme.
  • Si une complication survient, le chirurgien peut facilement procéder à une césarienne car la péridurale est déjà en place.

Inconvénients de la péridurale

  • Savoir que le fait d’avoir une péridurale fait moins ressentir le besoin de pousser, lors de l’expulsion, ce qui peut amener à devoir recourir aux forceps ou à une ventouse.
    Cependant, il faut tout autant pousser mais la femme enceinte ne ressent pas ce qu’elle fait.
  • Sensation de jambes lourdes, faibles, de fourmillements, de chaleur et une difficulté à les bouger, sans caractère de gravité.
  • Au moment de la sortie du bébé, l’envie de pousser est souvent diminuée et une sensation de distension peut être perçue.
  • La difficulté transitoire pour uriner est fréquente lors d’un accouchement et peut nécessiter un sondage évacuateur de la vessie.
  • Possible sensation de vertige, de démangeaisons passagères et de nausées.
  • Possibilité de se produire une infection nosocomiale, situation très exceptionnelle.
  • Possibilité de douleurs persistantes dans le dos à l’endroit de l’injection pendant quelques jours mais sans gravité.
  • Forte hypotension.
  • Maux de tête qui peuvent se produire 12 à 24 heures après l’injection.
  • Réaction allergique par le produit injecté.
  • De façon plus dramatique, possibilité d’arrêt cardiaque, de choc allergique.
  • Certains bébés peuvent avoir une succion perturbée les premiers jours.

La péridurale a-t-elle une incidence sur le bébé ?

Non, aucune et le bébé peut être allaiter tout de suite après l’accouchement.

La péridurale est, actuellement, un des gestes les plus courants de la pratique obstétricale.
De plus, le bébé ne court aucun risque étant donné qu’il s’agit d’une anesthésie locale qui ne passe que très peu dans le sang maternel.

Obligation pour la patiente

Pour pouvoir bénéficier de la péridurale, la patiente doit nécessairement effectuer une consultation anesthésique, généralement en fin de grossesse, afin de :

  • Connaître les antécédents médicaux de la future maman.
  • Vérifier l’absence de contre-indication de l’anesthésie péridurale.
  • Expliquer le déroulement de cette technique.

Conclusion sur la péridurale

Quoi qu’il en soit, il ne revient qu’à la mère et à elle seule de faire le choix de la péridurale ou non car il se peut très bien qu’elle supporte la douleur engendrée par les contractions.
Le simple fait de savoir qu’il est possible d’y recourir soulage déjà également énormément.

1 thought on “Péridurale

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *