Premiers soins pour blessures et maladies

Abcès Problèmes à la naissance
Morsures et piqûres Hémorragies
Brûlures Asphyxie
Conjonctivite Urgence diabétique
Diarrhée Noyade
Hématome auriculaire Blessures oculaires
Hameçon planté dans la lèvre Ligne de pêche dans la bouche
Épilepsie ou convulsions Corps étranger dans l’oreille
Fractures Gelures
Coup de chaleur Hypothermie
Paralysie Blocage du pénis
Intoxication État de choc
Plaies  

Les abcès

Causes

  • La plupart des abcès se développent sur des plaies dues à des bagarres entre chats.
    Si une dent ou une griffe pénètre dans la peau, elle atteint les tissus sous-cutanés.
    Des bactéries s’y déposent au moment de la pénétration.
  • Chez les chats, les corps étrangers, comme les échardes et les épillets, provoquent souvent des abcès.

Symptômes

  • Un abcès est un amas de pus circonscrit dans une poche et enfermé dans les tissus sains distendus.
  • Le chat souffre quand on palpe l’endroit malade.
  • Le chat peut être apathique, manquer d’appétit ou avoir de la fièvre.
  • L’abcès se présente comme une boule dure qui ramollit en mûrissant et qui finit par éclater.
  • Les plaies profondes dues à une morsure ou à des corps étrangers pointus en sont souvent la cause.

Que faire ?

  • Couper les poils autour de l’abcès.
    Appliquer sur la plaie une compresse ou un morceau de coton hydrophile imbibé d’eau chaude pendant 10 mn, 2 fois/jour.
  • S’il s’agit d’une plaie profonde, la nettoyer avec un tampon imbibé de teinture d’iode ou de l’eau oxygénée à 3 %.
    Ôter tout corps étranger enfoncé dans la plaie.
  • Si l’abcès perce, le nettoyer comme indiqué précédemment.
    Presser doucement pour évacuer tout le reste de pus.
  • Si l’abcès ne perce pas, le vétérinaire pratique alors une incision, draîne le pus et administre un antibiotique.
  • Si l’abcès continue à suppurer après l’incision, l’humecter 2 fois/jour à l’aide d’une seringue contenant de l’eau oxygénée à 3 %.

Problèmes à la naissance

    • D’habitude, les chatons naissent à intervalles de 10 à 30 mn.
    • Normalement, il faut entre 3 et 6 heures pour mettre toute la portée au monde.
    • Un chaton se présente normalement par la tête.
    • Si le chaton vient au monde dans sa poche amniotique, la mère déchire la poche avec ses dents pour libérer le petit.
      Elle le nettoie et coupe le cordon ombilical avec ses dents si celui-ci n’est pas rompu.
      Si la mère n’effectue pas ces opérations, les faire à sa place :
      • nettoyer surtout les voies respiratoires du chaton (nez et bouche)
      • ôter la membrane ou mucus pour lui permettre de respirer.

Au moment de la naissance, se nettoyer les mains avec un antiseptique non irritant et porter des gants chirurgicaux si nécessaire avant de pratiquer les premiers soins.

  • Mieux vaut contacter immédiatement le vétérinaire si impossibilité de faire face à la situation.

Symptômes et traitements

La tête du chaton se présente à la vulve, mais la mère ne réussit pas à l’expulser
  • Se nettoyer les mains et désinfecter la région située autour de l’anus et de la vulve de la chatte avec un antiseptique qui n’irrite pas.
  • Si les membranes de la poche amniotique sont intactes, les rompre avec les doigts pour libérer le nez et la bouche du chaton afin qu’il puisse respirer.
  • Se préparer à extraire le chaton en ôtant toutes les membranes visibles.
    Prendre un morceau de tissu-éponge propre et sortir le chaton en le tenant autour des épaules.
  • Le tirer doucement vers l’extérieur en effectuant un mouvement vers le bas.
    Si le chaton ne bouge pas, une légère rotation vers la gauche ou vers la droite peut aider.
Une patte se présente à la vulve
  • Mettre le doigts dans la vulve.
    Palper à la recherche de l’autre patte.
    Tirer doucement le chaton vers l’extérieur.
    Le délivrer.
Le chaton se présente par le siège
  • Tenir le chaton au niveau des hanches.
    L’extraire en effectuant un mouvement vers le bas.

attention Éviter d’appuyer sur l’abdomen car cela pourrait provoquer des lésions graves.

Aucun chaton ne se présente à la vulve
  • Appeler le vétérinaire :
    • Si le travail dure depuis plus de 30 mn sans qu’aucun chaton n’apparaisse.
    • Si constat d’aucune contraction.
      Si la chatte est nerveuse, se lève et se couche sans arrêt, regarde ses flancs et miaule.
    • Si au bout de 30 mn de travail et de contractions, la mère semble renoncer.
      Si elle est faible.
      Si ses efforts se raréfient.
Le nouveau-né ne respire pas
  • Prendre le pouls et vérifier le rythme cardiaque.
  • Vérifier que les voies respiratoires sont libres.
    Le cas échéant, ôter toutes les membranes placentaires ou le mucus pouvant obstruer les narines ou la bouche du chaton.
  • Enrouler une serviette autour d’une bouillotte pas trop chaude.
    Allonger le chaton sur la serviette en veillant à ce que la tête soit plus basse que le reste du corps.
    La chaleur est très importante et la position tête en bas permet au sang de circuler librement vers le cerveau.
  • Frictionner la cage thoracique du chaton pour stimuler la respiration.
  • Si le chaton ne respire toujours pas, masser doucement sa poitrine avec le pouce et les doigts.
  • S’il n’y a aucune manifestation respiratoire, prendre le chaton dans le creux de la main, tenir la tête entre l’index et le majeur.
    Le soulever au-dessus très haut et faire comme si on voulait le jeter au sol.
    Répéter le geste 4 ou 5 fois pour débarasser le nez et la bouche de tout mucus et pour stimuler la respiration.
  • Si le chaton ne respire toujours pas, pratiquer la réanimation par bouche-à-nez.
    Comme la capacité pulmonaire d’un chaton nouveau-né est très faible, pratiquer des insufflations brèves et superficielles pour éviter de distendre ou de crever les poumons.
Le placenta n’est pas expulsé

Normalement, le placenta est expulsé à la naissance de chaque chaton ou immédiatement après.
Comme la mère mange très souvent le placenta, on ne le voit généralement pas.
Toutefois si le placenta n’est pas expulsé environ 8 heures après la naissance du dernier chaton, agir de la manière suivante :

  • Si le placenta est visible, l’ôter à la main en tirant fermement d’un geste régulier.
  • S’il est absent ou invisible, consulter absolument le vétérinaire.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *