Problèmes oculaires du chat

Le chat possède une grande acuité visuelle qui permet d’explorer facilement son environnement.
Cependant les yeux sont fragiles.

Bien que sa structure soit similaire à celle de l’œil humain, l’œil du chat présente des particularités.
Les chats n’ont besoin que du 6ème de la lumière nécessaire à l’homme pour y voir et se déplacer.
La courbure du globe oculaire facilite un captage de lumière maximal.
Une membrane au fond de l’œil, le « tapetum lucidum« , agit comme un miroir et réfléchit tous les rayons absorbés par la rétine (membrane sensible qui reçoit les images).
La pupille du chat est plus élastique que la nôtre, ce qui lui permet d’avoir un champ de vision plus large.
Mais, de près, un chat voit plus flou et distingue moins de couleurs qu’un humain.

Une autre caractéristique de l’œil du chat est la membrane nictitante ou « 3ème paupière« , située dans le coin interne de chacun des yeux.
La plupart du temps invisible, elle agit comme un écran protecteur en cas de dommage de la surface de l’œil.
Les symptômes tels que l’œil rouge, mi-clos, pupille modifiée ou encore sécrétion anormale doivent être signalés le plus tôt possible au vétérinaire.

Anatomie de l’œil

Anatomie de l'oeil du chat
L’œil du chat, anatomiquement proche de celui de l’homme, est proportionnellement plus grand.

La plupart des blessures atteignent la surface de l’œil, en particulier les paupières et la cornée.

L’apparition de la « 3ème paupière » est un signe de maladie.

Lien : Sens du chat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *