Système scolaire au Québec

L’enseignement supérieur

Il se compose de l’enseignement collégial et l’enseignement universitaire.

L’enseignement collégial

C’est le premier échelon des études supérieures.

Les étudiants qui poursuivent des études postsecondaires vont d’abord au cégep (« collège d’enseignement général et professionnel ») et peuvent choisir un programme général (préuniversitaire) ou se spécialiser dans un domaine d’études technique (professionnel).

Les cégeps sont offerts principalement dans le réseau public par les collèges d’enseignement général et professionnel.
L’enseignement collégial peut aussi être offert par d’autres établissements tels que les collèges privés.

La durée des études est de 2 ans pour les programmes pré-universitaires, menant aux études universitaires et de 3 ans pour les programmes techniques, préparant au marché du travail même s’ils peuvent aussi, à certaines conditions, donner accès à l’université.

Les étudiants qui terminent leurs études collégiales obtiennent un Diplôme d’études collégiales (DEC), sanctionnant la formation acquise dans le cadre des programmes d’études préuniversitaires et des programmes techniques.
Il est également possible d’obtenir une attestation d’études collégiales (AEC) au terme d’une formation technique de durée variable (330 à 1350 heures) menant au marché du travail.

Comme les écoles primaires et secondaires, des cégeps privés et publics existent.
La gratuité scolaire est toujours préservée au collégial, les élèves n’ayant pas à débourser des frais de scolarité proprement dits.

L’enseignement universitaire

Il comprend 3 cycles d’études :

Le 1er cycle universitaire
Il conduit généralement à l’obtention d’un diplôme de baccalauréat.
Il représente une formation d’au moins 90 crédits, habituellement d’une durée de 3 ans à temps plein.

Certains programmes, notamment ceux en formation des maîtres, en génie et en médecine, comportent davantage de crédits et durent 4 ou 5 ans.

Les études de baccalauréat mènent soit au marché du travail ou à la poursuite des études de 2e et 3e cycles.

Il existe différents types de baccalauréat :

  • Le baccalauréat spécialisé

    Tous les cours portent sur une seule discipline ou un seul champ d’études, ou sur des disciplines ou des champs d’études connexes.
    Il comporte 90 crédits ou plus selon le programme.

  • Le baccalauréat avec majeure et mineure

    Il résulte de l’association de 2 disciplines.

    Il est constitué :

    • d’une composante principale, la majeure, soit un programme de 60 crédits, d’une durée normale de 2 ans à temps plein, dont la plupart des cours portent sur une seule discipline ou un seul champ d’études.
    • d’une composante complémentaire, la mineure, soit un programme de 30 crédits, d’une durée normale d’1 an à temps plein, dont la plupart des cours portent sur une seule discipline ou un seul champ d’études.

     
    Par ailleurs, un étudiant peut s’inscrire à l’université pour obtenir soit un diplôme, soit un certificat.

    Le diplôme atteste la réussite à un programme qui comporte généralement 60 crédits, alors que le certificat atteste la réussite à un programme qui comporte généralement 30 crédits.

  • Le baccalauréat général

    Il résulte du cumul de 3 certificats de 30 crédits chacun.

    Les programmes de 2e cycle universitaire sont de 2 types.
    Un diplôme de maîtrise est délivré à la suite d’un programme de maîtrise professionnelle dite maîtrise sans mémoire ou d’un programme de maîtrise de recherche dite maîtrise avec mémoire.
    Ces programmes correspondent à une spécialisation dans un champ d’études ou à une initiation à la recherche dans une ou plusieurs disciplines.
    Le programme de maîtrise comporte généralement 45 crédits et s’échelonne habituellement sur 2 ans.

Le 2e cycle universitaire
  • Il conduit à un diplôme ou à un certificat.
    Le programme d’études comporte alors généralement 30 crédits et dure normalement 1 an à temps plein.
Le 3e cycle universitaire
  • Il initie à la recherche scientifique et prépare à une carrière de chercheur.
    Les étudiants peuvent y acquérir un doctorat après un programme qui comporte au moins 90 crédits et dont la durée minimale est de 3 ans à temps plein.
    L’obtention de ce grade nécessite notamment la rédaction et la soutenance d’une thèse.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *