Tour Eiffel, sa construction

17 mai

Tour Eiffel

25 mai

Tour Eiffel
60 millions de kilos de fer vont être fondus.
30 000 m³ de terre ont été enlevés.

Les 4 socles sont en place et prêts à recevoir la délicate charpente de fer qui constituera la Tour.
Les terrassiers laissent maintenant leur place aux presque 200 riveurs qui viennent de toute la France.
Ces ouvriers qualifiés seront payés au-dessus de salaire habituel pourvu qu’ils sont plis aux conditions particulières du chantier et aux délais de construction.

Les conditions d’embauche sont particulièrement précises et contraignantes.
Les horraires varieront selon la saison, entre 9h l’hiver et 12h l’été.
Pour gagner du temps, et surtout pour contrôler la consommation d’alcool des ouvriers, Eiffel va faire installer des cantines sur les plateformes successives.

Tour Eiffel
Tour Eiffel juin 1887
Tour Eiffel
Les poutres quittent, par train, la Société des Forges et Laminoirs Dupont et Fould, fondée en 1882 à Pompey (54, Meurthe-et-Moselle), avec plus de 8 000 tonnes d’acier, pour Paris jusqu’aux Ateliers Eiffel, où elles seront façonnées, usinées, perçées et débitées avant d’être livrées par péniche au chantier de la Tour.

Forges de Pompey
Tour Eiffel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *