Tour Eiffel, sa construction

1er juillet

Début des travaux du 1er étage.

1er ÉTAGE
Hauteur du plancher au-dessus du sol 57,63 m
Hauteur du plancher au-dessus du niveau de la mer 91,13 m
Côté extérieur (au niveau du plancher) 70,69 m
Superficie (au niveau du plancher) 4 415 m²
Matériau fer puddlé
Début des travaux du 1er étage 1er juillet 1888
Fin des travaux du 1er étage 1er avril 1888
20 octobre

Instant décisif :
les 4 pieds de la Tour vont être reliés par 4 énormes poutres, pesant 70 tonnes chacune, qui porteront la première plateforme tout en assurant la cohésion et la solidité de tout l’édifice.
L’ajustement des énormes poutres est effectué par le procédé suivant : installer ces poutres un peu plus haut que nécessaire sur une sorte de socle, en réalité une simple boîte pleine de sable qui s’écoulera très lentement, abaissant la poutre qui repose sur elle jusqu’à ce que le niveau requis soit atteint, au 10ème de millimètre près.

7 décembre

Jonction des 4 arêtes et du 1er étage.

Tour Eiffel décembre 1887
Les poutres sont assemblées puis maintenues en place avec des boulons.
Les riveurs enlèvent les boulons et commencent à vérifier que les trous sont parfaitement alignés.
Les équipes de riveurs sont constitées de 4 personnes : un apprenti fait chauffer les rivets jusqu’à ce qu’ils aient atteints la température idéale de 1 200° C, puis le teneur prend le rivet à l’aide d’une longue pince et l’introduit dans le trou.
Une fois inséré, il le bloque avec une contre-bouterolle, tandis que l’un des 2 frappeurs, à l’aide d’une masse de 5 kg et d’une bouterolle, façonne la nouvelle tête.
En se refroidissant, le métal va se contracter et fixer les 2 éléments avec une force de 3 tonnes.

Chaque équipe de riveurs a sa propre façon de frapper et les équipes se reconnaissent de part et d’autre de la Tour par leur son unique.
Les 40 équipes posent environ 3 200 rivets/jour.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *