Visites de Carcassonne

Hôtel de Murat

adresse 5 rue Aimé Ramond, bvd Camille Pelletan – 04 68 10 36 00

Du XVIIe siècle jusqu’à la Révolution, il appartient à la famille richissime des Murat, magistrats, apparaissant à Carcassonne au début de ce siècle.

Certains membres de cette illustre famille sont président du Présidial de Carcassonne, juge-mage, délégué de l’Intendant du Languedoc, …
La famille fait alors partie de cette « noblesse éclairée« .
En 1690, Jean Murat devient président du présidial, le principal tribunal local.

Confisqué en 1792 par l’État, cause de Révolution, il devient siège épiscopal de 1826 à 1906.
Une partie du mobilier est cependant encore sur place, dans le Grand Salon qui abrite entre autres des tapisseries d’Aubusson du XVIIIe siècle.

Depuis 1911, il est la propriété de la Chambre de Commerce et d’Industrie.

À voir :

  • rue Voltaire et bvd Camille Pelletan, la façade classique monumentale, le balcon à console, la balustrade en fer forgé, les mascarons, …
  • rue Aimé Ramond, le portail du XVIIIe et guérite de suisse du XIXe

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Centre culturel de la Mémoire combattante

adresse 102 Rue Trivalle – @ – 04 68 72 40 16

Créé en 1999 et ouvert en juin 2001, ce musée gratuit relate les guerres du XXe siècle et organise des expositions thématiques à travers des maquettes, des armes, des drapeaux et des costumes de guerre.

Centre culturel de la Mémoire combattante

Petit train de la Cité

adresse La Cité – @ – 04 68 24 47 33

Inauguré le 17 juillet 1984, ce petit train effectue le tour complet de la Cité de Carcassonne en offrant un commentaire multi-langues par écouteurs individuels depuis 1989.

Au départ de la Porte Narbonnaise, devant le pont-levis, instructif et agréable, de l’époque du Bas-Empire Romain, au Moyen-âge jusqu’à la Restauration par Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle, rien n’est laissé au hasard au cours de cette formidable visite remarquablement commentée, dévoilant les 2 enceintes fortifiées, leurs tours, ainsi que l’ensemble des ouvrages qui caractérisent l’architecture militaire médiévale, à savoir courtines, échauguettes, poternes, bretèches, mâchicoulis, …

Petit train de Carcassonne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *