Home » Histoire » France » Carcassonne » Visites de Carcassonne

Visites de Carcassonne

√Čglise Saint-Gimer

adresse rue Barbacane – 04 68 25 02 85

De style gothique, elle devait servir d’annexe √† la premi√®re √©glise Saint-Gimer datant du XVIIe si√®cle et qui est aujourd’hui d√©saffect√©e (58 rue Barbacane).

Selon la l√©gende populaire, cettepremi√®re √©glise aurait √©t√© construite sur l’emplacement de la maison natale de Saint Gimer (861-932), √©v√™que de Carcassonne de 902 √† 931 (Xe si√®cle) et √† qui elle doit son nom.

Sa charit√© envers les pauvres, d√®s son enfance, a √©t√© r√©compens√©s lorsque sa m√®re a vu s’accro√ģtre de mani√®re miraculeuse la quantit√© de pain qu’elle venait de battre, et qu’il destinait aux pauvres de Carcassonne.
C’est Saint Gimer qui transf√©ra son si√®ge √©piscopal de l’√©glise Sainte-Marie du Saint-Sauveur √† l’√©glise Saint-Nazaire et Saint-Celse.
Il est enterré dans sa cathédrale.

L’√©glise primitive

Voisine de l’√©glise actuelle, au sud de la rue Barbacane (n¬į58), elle aurait √©t√© construite, vers la fin du XIe si√®cle sur l’emplacement de la maison natale de Saint-Gimer.
Aujourd’hui d√©saffect√©e, l’√©difice porte au dessus de la porte l’√©cusson en marbre blanc, aux armes de Mgr de L’Estang, provenant de la d√©molition du mausol√©e √©lev√© dans l’√©glise Saint-Nazaire.

L’√©glise actuelle

La constitution de la paroisse Saint-Gimer en 1840 et l’√©rection en succursale de la chapelle fait sentir la n√©cessit√© de lui donner une plus grande √©tendue.
Pour cela, il est projet√© de construire √† droite et √† gauche des bas-c√īt√©s et de donner une longueur de 28 m au lieu des 18 m qu’elle poss√®de actuellement.

D√®s 1848, la chapelle menace de s’effondrer.
En 1852, la commune et la fabrique abandonnent le projet de reconstruction pour celui de la construction d’une nouvelle √©glise qui s’√©l√®vera √† l’emplacement de l’ancienne barbacane dont il reste quelques vestiges derri√®re l’√©glise.

C’est Eug√®ne Viollet-le-Duc qui en dessine les plans.
En 1852, la constuction commence.
L’architecte propose de b√Ętir une √©glise simple, mais fonctionnelle pour 60 000 Francs.

D√®s le d√©but des travaux, l’√©l√©vation des fondations pose de grandes difficult√©s √† cause du terrain.
Apr√®s le d√©sengagement de Viollet-le-Duc sur la constrution en 1854, d√Ľ √† des d√©saccords avec la ville, le projet est confi√© √† Mgr de la Bouillerie en 1857.
En 1859, l’√©glise est achev√©e sous la direction de son concepteur Eug√®ne Viollet-le-Duc.
Elle est consacrée le 9 juin de la même année.

Les objets de l’ancienne √©glise sont apport√©s dans la nouvelle.

Description

Son architecture est caract√©ris√©e par la vision gothique du c√©l√®bre architecte et par l’attention apport√©e au moindres d√©tails, en particulier pour la partie d√©corative : l’autel, la chaire, les chapelles, les supports de bougie et les grilles.

L’√©glise comprend une nef et 2 bas-c√īt√©s.
Deux sacristies cantonnent le chevet.
Le porche occupe le mur sud-ouest, surmont√© d’une tribune o√Ļ se trouve un orgue attribu√© √† la maison Puget et dat√© entre 1860 et 1870.
Le buffet, restauré en 1999, néo-gothique est en un seul corps avec 3 plates-faces.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mus√©e de l’√Čcole

adresse 3 rue du Plo – 04 68 25 95 14

C’est en 1980 que Francis Loub√©s commence √† chiner et restaurer meubles et objets des √©coles communales d’antan.
Un passe temps qui devient vite une passion si envahissante que l’ouverture d’un mus√©e s’impose.
Toujours aid√© par la ville, il s’installe dans l’ancienne √©cole communale de la cit√© et cr√©e ¬ę¬†l’Association du Mus√©e de l’√Čcole¬ę¬†.

En plein centre de la Cit√© M√©di√©vale de Carcassonne, ce mus√©e permet aux enfants, parents, enseignants de d√©couvrir l’ambiance de la communale.

Dans les 5 salles du Musée sont présentés tous les supports pédagogiques utilisés dansles écoles de 1880 aux années 1960 (IIIe à Ve république).

À voir :

  • pr√©sentation de documents, mobiliers et mat√©riels scolaires des ann√©es Jules Ferry
  • la France et ses Colonies
  • √©vocation des bataillons scolaires
  • collection exceptionnelle de vieux appareils de projection
  • animations

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *