Visites de Carcassonne

Im@ginarium

adresse3-5 rue Saint Jean – @ – 04 68 47 78 78

Musée interactif qui invite à un véritable retour vers le Moyen-Âge, il est doté d’une salle de spectacle avec effets sonores sur la Croisade albigeoise, des sculptures et un pole internet multimédia sur le catharisme et le pays cathares.

Porte des Jacobins

adresse rue Courtejaire

Dernier vestige des 4 portes ouvertes dans les murs des fortifications qui ceinturaient la ville basse, construits de 1355 à 1359, elle est reconstruite par l’architecte Dolbeau en 1778 à l’emplacement d’une ancienne porte gothique étroite, la porte Saint-Louis, avec pont-levis et s’ouvrant sur les anciens remparts.

Le 31 mars 1778, la cession à la communauté de la ville basse des murs, tours, fossés, remparts et chemin de ronde est faite par un arrêté du Conseil.

Sur le côté droit de la porte, se trouve un reste de rempart.

Aujourd’hui, elle donne aujourd’hui sur la bastide Saint-Louis et ses rues commerçantes.

Porte des Jacobins

Musée « Mémoires du Moyen-Âge« 

adresse Espace Pont Levis, 40 chemin des Anglais – 04 68 71 08 65

Découverte en vidéo et en maquette « son et lumière« , les aspects moins connus de la vie quotidienne et des techniques militaires de l’époque.

Situé en face des Portes Narbonnaises, entrée principale de la Cité, légèrement en retrait, ce musée familial présente d’abord l’évolution du costume et des habitudes médiévales au cours des siècles au travers d’une belle projection.

Pont Vieux

adresse rue du Pont Vieux

Construit vers 1315 au XIVe siècle, il est jusqu’au XIXe siècle le seul lien entre la Ville Basse, c’est-à-dire la Bastide Saint-Louis et la Cité de Carcassonne dont les limites se situaient sous la 3ème arche (côté bastide).

En 1436 et 1559, le pont est réparé après l’écroulement d’un arc.
En 1880, il est restauré.

Pont typiquement médiéval du XIVe siècle auquel appartenait la chapelle Notre-Dame qui était reliée à l’hôpital Saint-Jacques, aujourd’hui détruit.

À l’origine, 12 arches constituent la totalité du pont dont les diamètres d’ouverture ne pas identiques, il n’en reste que 8.
Ses dimensions importantes sont dues à la variation du lit du fleuve l’Aude.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Place Carnot

Lieu de rencontre privilégié des Carcassonnais et de certains hôtes célèbres tels que Honoré de Balzac (1799-1850) ou Stendhal (1783-1842) qui y ont admiré son marché, ses ombrages et sa fontaine Neptune sculptée par les Italiens Barata, père et fils, en 1771 au XVIIIe siècle.

Autrefois cette place était garnie de maisons à pans de bois, les « corondages« , et de « couverts« , ces galeries passant sous les maisons.
Une grande partie a été réduite en cendres dans le Grand Incendie de 1622, le reste a disparu petit à petit.

Depuis le Moyen-Âge, cette place abrite le marché principal de la ville.

Ce diaporama nécessite JavaScript.



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *