Visites de Carcassonne

Église Saint-Vincent

adresse rue du Docteur Albert Tomey

Située au cœur de la ville basse et édifiée en souvenir de la paroisse primitive Saint-Vincent, elle est commencée vers 1242 au XIIIe siècle dans le style typique gothique-languedocien, faisant écho à la cathédrale Saint-Michel, un peu plus au sud dans la ville basse.
Elle est agrandie par le chœur en 1308.

Monument majeur de la ville basse, elle illustre l’art gothique méridinal avec sa nef qui est l’une des plus larges du midi de la France (20 m) et son gigantesque clocher est haut de 54 m.

Au XVIIIe siècle, posté sur son sommet, il était possible de mesurer le méridien terrestre.

En 1907, elle est classée Monument Historique.

À voir

4 statues qui étaient sous le porche occidental : Saint Vincent, 2 apôtres et Saint Louis (début XIVe) et Notre-Dame de la Parade (XVIIe), visibles à l’intérieur de l’église, les tableaux de Gamelin, de Nicolas Mignard et de Pierre Subleyrs, l’orgue de Puget (XIXe), le carillon de 52 cloches, et la tour-clocher de 54 m de haut, utilisée par Méchain et Delambre pour la mesure du méridien de Paris.

Église Saint-Vincent

Maison du Sénéchal

adresse 70 rue Aimé Ramond

Aujourd’hui occupée par la Chambre d’Agriculture, la Maison du Sénéchal était autrefois (à partir du XIIIe siècle) la demeure du représentant du roi sur le plan civil, judiciaire et militaire.
Cet homme de guerre était chargé de surveiller et protéger la cité. Le rez-de-chaussée de la demeure, aux portes et fenêtres ogivales, fut construit dès le Moyen-Age.
Quant aux étages, ils datent probablement de la Renaissance.

Elle est la plus ancienne maison de la Ville Basse, épargnée en 1355 par le grand incendie qui ravagea la ville, lors du passage du Prince Noir.

Il est fort probable que les sénéchaux ne mirent jamais les pieds dans cette maison, car ils logeaient à la Cité, dans le Château Comtal.
Les premiers propriétaires connus sont en fait de simples bourgeois.

Le rez-de-chaussée avec ses fenêtres géminées et son portail ogival est la partie la plus ancienne, les fenêtres du premier étage datent du XIVe siècle, le reste du bâtiment fut restauré par Viollet le Duc.
La cour intérieure est vraiment jolie, avec son petit puits orné de colonnes daté du XVIe siècle.

Maison du Sénéchal

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *