Visites de Toulouse

Musée Saint-Raymond ou Musée des Antiques

Musée Saint RaymondSitué dans le centre historique de la ville, à côté de la Basilique Saint-Sernin, cet ancien hôpital destiné aux pauvres est un édifice du XVIème siècle fondé sur les vestiges des XIe et XIIIe siècles, accueillant le musée surtout connu pour avoir été un collège universitaire à partir du XIIIe siècle.

Puis l’institution vécut ainsi jusqu’à la Révolution française.
En 1836, la ville racheta l’ensemble des bâtiments du site et devint un musée en 1891-92, réorganisé par le préhistorien français, Émile Cartailhac (1845-1921).
Dans les années 1950-60, il fut consacré uniquement à l’art et à l’archéologie de l’antiquité.
Le 11 août 1975, le bâtiment est classé monument historique.

C’est l’un des rares exemples conservés de l’architecture universitaire médiévale toulousaine.

2e étage Il évoque la romanisation progressive de l’exceptionnel site toulousain, l’antique Tolosa et la région romaine de Narbonnaise.
Tolosa dévoile, grâce à de nombreuses sculptures et à des objets choisis, son apparence et sa prospérité dans l’Antiquité.
D’autres œuvres découvertes entre Rhône et Garonne (Béziers, Narbonne, Carcassonne et autres lieux de l’ancienne province de Narbonnaise) attestent aussi la forte imprégnation latine de ces contrées considérées par Rome comme une seconde Italie.
1er étage Il présente une importante sélection des antiques provenant de la villa de Chiragan à Martres-Tolosane @ (Haute-Garonne, 31), immense domaine où ont été découverts des trésors sculptés de l’époque romaine, tels que des reliefs en marbre représentant les travaux d’Hercule, de magnifiques portraits d’empereurs, des répliques antiques de quelques chefs-d’œuvre de la statuaire grecque et une extraordinaire galerie de portraits romains.
L’abondance et la qualité du décor sculpté de cette luxueuse villa, qui resplendissait de marbres de toutes sortes, émurent les savants et les amateurs d’art du monde entier lors de la grande découverte de 1826.
Rez-de-chaussée Il est consacré aux expositions temporaires.
Sous-sol Fouillé dans son intégralité, il a permis de mettre au jour une partie de la nécropole de la fin de l’Antiquité.
Ce véritable site archéologique présente un four à chaux, dans un état de conservation remarquable, ainsi que des sarcophages.

Musée Saint RaymondMusée Saint Raymond
Musée Saint Raymond

Musée des Augustins

Musée des AugustinsInstallé, depuis le 17 août 1795, dans le couvent des Augustins qui lui donne son nom, le musée des Beaux-Arts de Toulouse offre le privilège de découvrir l’un des plus beaux ensembles monastiques des XIVe et XVe siècles, abritant des collections représentatives des étapes majeures de l’histoire de l’art.

Datant du Moyen-Âge au début du XXe siècle, toutes sont constituées par les saisies révolutionnaires locales auprès du clergé de Toulouse, d’Albi et de Montauban ainsi que les collections de l’Académie royale des sciences et des arts de Toulouse, créée en 1751.

La peinture tient une place importante avec un bel ensemble italien : le Pérugin, Crespi, Guardi …
La peinture française, du XVIIe siècle au XIXe siècle, est bien représentée avec des toiles de Champaigne, Largillière, Vigié-Lebrun, Ingres, Delacroix, Corot … auxquelles s’ajoutent des œuvres du début de l’art moderne : Monet, Toulouse-Lautrec, Vuillard …

Une sélection représentative des « âges d’or » de la peinture à Toulouse complète ce parcours avec Chalette, Tournier, Jean-Pierre et Antoine Rivalz, Jean et François de Troy, Roques …

Musée des AugustinsÉdifié au XIVe siècle, le couvent des Augustins est un des plus beaux édifices monastiques de la région, caractéristique du gothique méridional languedocien, date pour l’essentiel des XIVe et XVe siècles (à l’exception du petit cloître classique qui fut achevé en 1626).
En 1793, très peu de temps après la création du musée du Louvre, le monument accueille le musée.

À l’emplacement de l’ancien réfectoire démoli en 1868, une imposante construction de style éclectique, inspirée d’un projet Eugène Viollet-le-Duc (1814-89), est édifiée par son élève architecte Denis Darcy (1823-1904) : un impressionnant escalier et des salles d’exposition (1873-1901).

De 1950 à 1980, les restaurations successives ont restitué au monument ses volumes primitifs, et des éléments de décor souvent insoupçonnés.

Il est classé monument historique depuis 1840.

Musée des AugustinsMusée des Augustins
Musée des Augustins


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *