Home » Histoire » France » Aigues-Mortes » Histoire d’Aigues-Mortes

Histoire d’Aigues-Mortes

Avant notre ère

Caius MariusLe site d’Aigues-Mortes est occup√© depuis l’antiquit√©. Une colonie grecque de l’√ģle de Rhodes serait venue au Ve si√®cle avant J.C. se fixer √† une embouchure du Rh√īne et aurait fond√©e la colonie de Rhodanusia. De nombreux vestiges tels que des poteries, lampes, amphores, pi√®ces de monnaies √† l’effigie des diff√©rents empereurs romains, tuiles et lingots de plomb en attestent. La ville aurait √©t√© √©tablie par le g√©n√©ral et homme d’√Čtat romain Marius Caius (157 avant J.C. – 86 avant J.C.) aux environs de 102 avant J.C.

VIIIe siècle

CharlemagneD√©j√†, Charlemagme (742-814) prot√®ge la c√īte en √©rigeant, en 791, la premi√®re tour, la Tour Mataf√®re, dans ce petit hameau, au milieu des mar√©cages pour la s√Ľret√© des p√™cheurs et des ouvriers des salins. La vocation de la Tour Mataf√®re passe du plan guerrier au plan spirituel quand l’empereur d’Occident l’octroie √† l’Abbaye de B√©n√©dictins, consacr√©s √† l’Opus Dei et dont les incessantes psalmodies, de jour et de nuit, font d√©signer leur couvent du titre de Psalmody ou Psalmodi. En 812, le n√ģmois Badila offre ce couvent √† l’abbaye.

XIe siècle

L’√©conomie dominante autour d’Aigues-Mortes a d’abord √©t√© le sel. En 1095, d√©j√† le pape Urbain II (1042-99) pr√™che la premi√®re croisade, le 27 novembre, profitant d’un concile √† Clermont (Puy-de-D√īme, 63) pour lancer un appel aux chevaliers afin qu’ils fassent le voyage √† J√©rusalem pour repousser les infid√®les, √† savoir les Turcs, et secourir les chr√©tiens d’Orient.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *