Maladies de la peau et du pelage du chat

MALADIES DE LA PEAU ET DU PELAGE

Causes

Ces maladies appelées aussi dermatoses félines sont souvent bénignes peuvent avoir 3 origines :

  • Infestation parasitaire.
  • Nerveuse.
  • Liées à des perturbations alimentaires (changement récent dans l’alimentation par exemple).

Lien : Parasites du chat

Effets sur le chat

  • Le chat se gratte sans arrêt, se toilette plus que d’habitude, régurgite des boules de poils, se frotte, se mordille la peau.
  • Apparition de plaques, d’une peau enflammée, irritée ou desquamée.
  • Poils cassés.
  • Démangeaisons sur les oreilles, les pattes.

Abcès

Description et symptômes

Gonflement douloureux qui s’infecte et se remplit de pus.
Il est généralement consécutif à une blessure.
Les régions les plus souvent atteintes sont la face et la base de la queue.

Que faire ?

Consulter le vétérinaire si le chat a été mordu.
La plaie peut s’infecter et nécessiter un traitement.

Dermatites non parasitaires

Description et symptômes

Ce sont plusieurs maladies de la peau pouvant entraîner une inflammation et une infection.
Les dermatoses allergiques sont déclenchées, entre autres, par certains aliments ou par la salive de puce et provoquent parfois une perte de poils.
Les allergies aux colliers antipuces sont une réaction aux insecticides contenus dans ces colliers.
Dans les pays chauds, la dermatite solaire atteint parfois la peau des oreilles des chats blancs.

Que faire ?

Consulter le vétérinaire.
Le traitement comporte des antibiotiques, des anti-inflammatoires ou des agents hormonaux.
Il est possible de contrôler la dermatite solaire en enduisant les oreilles du chat d’une crème « écran total« .
Ôter les colliers antipuces dès les 1ers signes d’irritation.

Lien : Différentes dermatites chez le chat

Teignes

Description et symptômes

Affection de la peau due à un champignon qui pénètre dans la peau par des micro-lésions comme des piqûres d’insectes.

Les symptômes sont parfois difficilement perceptibles :

  • quelques poils cassés sur la face et l’oreille
  • de petites tâches rondes et squameuses sur la tête, les oreilles, les pattes et le dos

Un chat peut être porteur aymptomatique de la maladie.

Les signes de teigne peuvent être divers et variés.
La lésion typique est une dépilation, taillée à l’emporte-pièce dans le pelage d’un diamètre de 1 à 8 cm.
Les lésions sont localisées sur tout le corps avec une plus grande fréquence sur le dos et vers la tête.

Il existe d’autres formes plus déroutantes comme :

  • une alopécie diffuse
  • une atteinte uniquement des griffes
  • l’apparition de croûtes

Que faire ?

Consulter le vétérinaire.
La teigne se traite avec des crèmes antiseptiques et, dans les cas graves, des médicaments antifongiques.
Désinfecter l’endroit où dort le chat car la teigne se transmet à l’homme.

Diagnostic

Le vétérinaire procède à un diagnostic expérimental qui peut se faire à l’aide de 4 examens :

  • L’examen à la lampe de Wood, la lumière ultraviolette : le champignon est fluorescent.
  • L’examen direct des poils au microscope à l’aide de lotion fongicide, de crèmes ou de comprimés.
  • La mise en culture.
  • La biopsie cutanée.

Traitements

Il est souvent long et nécessite des soins locaux et généraux.
Le traitement de l’animal en lui-même doit être rigoureux et il convient de traiter tous les animaux vivant ensemble qu’ils soient porteurs ou non de lésions.

Sur les lésions localisées, des traitements fongicides locaux sont utilisés.
En parallèle, un antifongique est donné par voie orale, sauf pour les femelles gestantes car ils présentent un risque tératogène.

La durée du traitement est en moyenne de 3 à 4 semaines.
Le traitement de l’environnement est un point essentiel de la prophylaxie car les spores peuvent survivre jusqu’à 1 an.

Il faut :

  • Passer régulièrement et minutieusement l’aspirateur.
  • Brûler les sacs d’aspirateur.
  • Passer les surfaces à l’eau de Javel ou à la chlorhexidine.
  • Désinfecter tous les objets pouvant être contaminés (coussin, matériel de toilettage, couvertures, …) en les faisant bouillir et en les passant à l’eau de Javel ou à la chlorhexidine.

Enfin, il existe des bombes fumigènes qui peuvent rendre de grands services pour la désinfection générales des locaux.

Lien : Parasites du chat : les teignes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *