Mystères de l’ovulation

Principaux organes internes de l’appareil reproducteur féminin

Les ovaires

En forme d’amandes, ces gonades sont des glandes sexuelles/génitales nodulaires femelles, au nombre de 2, qui ont une double fonction :

  • La croissance, la maturation et la production des ovules/gamètes : folliculogénèse et ovogénèse.
  • La sécrétion hormonale ou des hormones sexuelles féminines :
    • Les œstrogènes :
      Hormone sécrétée par l’ovaire et dont le taux sanguin, en augmentant, joue un rôle dans l’ovulation.
    • La progestérone :
      Hormone stéroïde sécrétée par le corps jaune de l’ovaire et par l’utérus, qui a la propriété, avec l’action combinée des œstrogènes, d’épaissir la muqueuse utérine, de rendre apte l’endomètre à la nidation, au maintien et au développement de l’œuf fécondé en le nourrissant.
      Elle permet aux muscles utérins de devenir plus souples pour favoriser une grossesse éventuelle.
      Elle exerce également des activités multiples au niveau du myomètre, du col utérin, du vagin et du sein.

      S’il n’y a pas de fécondation, la production d’œstrogène et de progestérone chute et les menstruations commencent.

    • Les androgènes :
      Hormone sécrétée par l’ovaire.

La surface des ovaires est recouverte de tissu épithélial.
Sous l’épithélium se trouvent des milliers de structures microscopiques appelées follicules ovariens et enveloppées par une matrice de tissu conjonctif appelée stroma.

Lieu De part et d’autre de la cavité du bassin, de chaque côté de l’utérus auquel ils sont reliés par un ligament appelé le ligament large.
Un réseau complet de ligament soutient l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires, il maintient le tout dans la cavité pelvienne.
Rôle Contiennent un grand nombre de petits sacs appelés follicules ovariens contenant chacun 1 ovule/ovocyte en cours de maturation.
Produisent et libèrent 1 ovule/cellule sexuelle mature environ 1 fois tous les 28 jours, c’est ce qui s’appelle l’ovulation.
Ils sont considérées comme les principaux organes sexuels.
Taille En forme d’amande, les ovaires sont de couleur blanc rosé.
Leur volume est variable selon l’âge :
  • 2 à 3 kg avant la puberté
  • 6 à 8 kg pour la femme adulte
    1 cm d’épaisseur, 2 cm de large et 4 cm de long
    sont dotées d’une surface plissée irrégulière.
  • 1 à 2 kg après la ménopause

L’utérus

Appelé également matrice, c’est une cavité en forme de poire renversée, un muscle creux à paroi épaisse qui tient en place grâce à des ligaments.

Lieu Au centre de la cavité du petit pelvis, dans le petit bassin, sur la ligne médiane entre la vessie (devant) et le rectum (derrière).
Rôle Lieu d’implantation et de développement de l’embryon lors d’une grossesse, cet organe est destiné à contenir l’œuf fécondé pendant son évolution, avec tout ce qu’il comporte (placenta, cordon ombilical et membranes) et à l’expulser quand il est arrivé à son complet développement, à maturité.
Il génère les contractions musculaires nécessaires à la sortie du fœtus lors du travail.
Taille En dehors de la période de grossesse, il mesure environ :
  • 7 à 8 cm de long
  • 4 à 5 cm de large
  • 2 à 3 cm de profondeur

3 parties composent l’utérus :

Le fond Partie supérieure bombée qui contient les tissus de l’endomètre.
Le corps Partie supérieure et intérieure la plus rétrécie, à la forme d’un triangle.
Le col Partie inférieure, c’est une structure cylindrique étroite (2,5 cm) s’ouvrant dans le vagin par un orifice étroit et reliant l’extrémité supérieure du vagin à l’intérieur de l’utérus.
Les parois internes du col contiennent des petites poches appelées cryptes qui sécrètent la glaire cervicale, celle-ci favorisant l’ascension des spermatozoïdes et les protégeant contre l’acidité des sécrétions vaginales.

D’environ 1 cm d’épaisseur, la paroi de l’utérus ou paroi utérine se compose de 3 parties :

Le péritoine Couche séreuse externe qui sécrète un liquide aqueux évitant tout frottement entre l’utérus et les organes environnants.
Le myomètre Couche musculaire intermédiaire.
L’endomètre Muqueuse tapissant la cavité utérine dont la taille varie pendant le cycle menstruel en fonction des concentrations sanguines d’hormones ovariennes.
Revêtement interne de l’utérus, c’est la couche superficielle de l’endomètre qui s’élimine à la fin de chaque cycle menstruel, se traduisant par les règles.

Le vagin

En forme de tube/canal étroit, c’est un conduit fibro-musculaire ou organe tubulaire protégé par une cloison incomplète appelée hymen.

Il se compose surtout de muscles lisses recouverts d’une membrane muqueuse.
Sa paroi musculo-fibreuse est capable de se distendre facilement, ce qui permet une pénétration indolore de pénis en érection, qui dépose le sperme au cours de l’acte sexuel, et le passage de l’enfant lors de l’accouchement.

Il est lubrifié par les glandes de Bartholin qui sont 2 glandes vulvovaginales en forme de fèves, situées de part et d’autre de l’orifice du vagin et qui sécrètent un liquide lubrifiant, la cyprine.

Les trompes de Fallope

Appelées aussi oviductes ou trompes utérines, ce sont 2 canaux se terminant par des prolongements ressemblant aux doigts d’une main (frange) effleurant les ovaires, mais non fixés dessus.

Lieu S’ouvrent sur le fond utérin, elle sont rattachées de chaque côté de l’utérus.
Rôle Accueillent les ovules matures, au 14e jour du cycle menstruel, les traversant pour passer des ovaires à l’utérus.
Lieu de l’éventuelle rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule.
La possible fécondation se fait à l’extrémité de la trompe.
Taille
  • longueur : 10 à 14 cm
  • diamètre : 3 à 8 mm


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 DE4C.INFO | Theme: Storto by CrestaProject WordPress Themes.