Parasites du chat

Ascaris

Portrait de l’ascaris

Nom scientifique : Ascaris lumbricoides, nématodes

Ver rond blanc jaunâtre à l’aspect de spaghettis et dont le corps est rétréci aux extrémités.

Les femelles adultes font de 20 à 35 cm de long, les mâles adultes de 15 à 30 cm.
Il touche principalement le chaton qui se contamine soit directement dans le ventre de sa mère, soit en la tétant après la naissance.

Les formes adultes vivent accrochées à la paroi du tube digestif de l’animal grâce à des ventouses.

Il existe des nématodes femelles et des nématodes mâles qui se reproduisent dans le tube digestif.
Dans des conditions favorables (humidité, chaleur et ombre), les larves éclosent en 1 à 2 jours et grandissent dans le sol.
Ces larves contaminantes peuvent survivre 3 ou 4 semaines dans la terre.
Au contact de l’hôte, elles pénètrent dans sa peau et sont transportées dans le cour et les poumons par les veines.
Les larves poursuivent leur maturation dans les poumons pendant 10 à 14 jours.

Une fois dans les poumons, elles pénètrent les alvéoles et remontent les bronches en direction du pharynx et de la gorge pour être ensuite dégluties.

Une fois dans l’intestin grêle, elles se développent et deviennent vers adultes qui vivent dans le lumen de l’intestin où ils s’attachent à la paroi intestinale, pouvant causer des pertes de sang sévères chez leur hôte.

Une femelle peut produire environ 200 000 œufs/jour, qui sont dispersés et éliminés par les selles.
attention Contamination provoquée par l’ingestion de puces infectées par le Dipylidium.

Effets sur le chat

  • Sur le chaton :
    • diarrhées
    • alternance de vomissements et de constipation
    • amaigrissement
    • ballonnement abdominal
    • retards de croissance
    • parfois obstruction intestinale et perforation
  • Provoque l’ascaridiose.
  • Le vétérinaire examine au microscope l’animal pour déceler la présence d’œufs de parasites.
  • Rachitisme et mortalité surtout pour les chatons.
  • Alternances de diarrhée/constipation avec un poil piqué et terne.

Intestin grêle normalIntestin grêle infecté par un ver rond

Comment s’en débarrasser ?

  • Vermifugation systématique pour tous les chatons tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.
  • Vermifugation 2 fois/an pour les adultes, même sans observation de symptômes.

Ankylostome

Portrait de l’ankylostome

  • Très nombreux, ces vers peuvent une quantité suffisante de sang pour entraîner une anémie et même le décès du chat.
  • Les ankylostomes ne sont pas visibles dans les déjections.
  • Ils ne provoquent pas de troubles digestifs.

Cycle de vie du ver rond

Comment s’en débarrasser ?

  • Traitement de l’environnement.
  • Traitement anti-puces, anti-poux.
  • Vermifugation systématique pour tous les chatons tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois.
  • Vermifugation 2 fois/an pour les adultes, même sans observation de symptômes.

PENSE-BÊTE

  • Les chats peuvent être porteurs d’une ou plusieurs variétés de vers.
  • Ces vers ne sont pas forcément visibles.
  • Les vers présents varient en fonction de l’espèce, de l’âge et du mode de vie de l’animal.
  • Quelques signes caractéristiques du parasitisme intestinal :
    • retard de croissance
    • troubles digestifs : alternance diarrhée/constipation
    • troubles de l’appétit : alternance anorexie/boulimie
    • amaigrissement, poil terne
    • prurit anal : « signe du traîneau »
  • Devoir sanitaire du propriétaire :
    • éviter la contamination de l’animal
    • prévenir les zoonoses
  • Les vermifuges étant non rémanents, il est indispensable de vermifuger à intervalles réguliers son animal.
  • Traiter tous les animaux du foyer pour optimiser la vermifugation.

attention L’ingestion d’herbe ne vermifuge en aucun cas.

4 thoughts on “Parasites du chat

  1. Mon chat est souvent dehors et donc ramène beaucoup de choses de l’extérieur.
    Votre article est très détaillé et me permet de voir tout ce qui peut exister comme saleté sur mon chat !
    Merci.

  2. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa M

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *