Parc national de la Yamaska

Bref historique

Entre août 1974 et l’automne 1976, un réservoir est construit dans le secteur de Savage-Mills afin de desservir la ville de Granby.

En 1978, une réserve de chasse et de pêche de la rivière Yamaska est établie autour du site du réservoir et en 1979, la réserve faunique de la rivière Yamaska est créée.

Enfin, en 1983, le Parc de récréation de la Yamaska voit le jour, dont le but est la protection d’un territoire représentatif de la région naturelle des Basses terres appalachiennes.

Géographie, faune et flore

D’une superficie de 12,9 km², le parc préserve un bel échantillon représentatif de la région naturelle des Basses terres appalachiennes.

Son paysage, à l’allure vallonnée, offre des points de vue panoramiques de chaque côté du réservoir Choinière.

RÉSERVOIR CHOINIÈRE
Longueur 5,5 km
Largeur 2 km
Superficie 8 km²

La flore

  • forêts mixtes et conifériennes
  • domaine de l’érablière laurentienne
  • érable rouge, peuplier faux-tremble, orme d’Amérique, pruche du Canada, sapin et bouleau gris
  • > 40 espèces d’arbres
    > 41 espèces d’arbustes
    > plus de 400 espèces de plantes herbacées

La faune

  • faune mammalienne : plus d’une trentaine d’espèces
  • faune avienne : environ 230 espèces
  • faune amphibienne

parcnationaldelayamaskaamphibien parcnationaldelayamaskafleur
parcnationaldelayamaskajaseurdamerique parcnationaldelayamaskatarifs
routeversleparkingduparcnationaldelayamaska

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 DE4C.INFO | Theme: Storto by CrestaProject WordPress Themes.