Paris médiéval

Durée de la ballade environ 4 heures pour 5 km.
Départ station Cité

Un peu d’histoire

Le Moyen-Âge : que cette période de l’histoire n’a-t-elle charrié de fantasmes, alimentés par une vision revue et corrigée dans les images d’Épinal, les vieux manuels de la IIIe République ou les feuilletons télévisés (« Thierry la Fronde« ) !
Les promenades qui sont proposées n’ont pas la prétention de l’érudition scientifique, juste de donner à voir, d’inciter à explorer, de faire rêver aussi : les vestiges ont quelque chose de romantique, les traces du passé au milieu du tissu urbain sont une fenêtre ouverte sur la ville avant la ville, un voyage dans le temps …

Georges Eugène HaussmannCertains noms de rues n’ont pas changé depuis 700 ans, quand bien même les maisons qui bordaient celles-ci au XIVe siècle ont disparu.

Faites de plâtre et de bois, matériaux par essence fragiles, elles n’auront pas résisté aux Normands, aux inondations, aux incendies, à l’affairisme et … au baron Haussmann .
Subsistent du Moyen-Âge, au sens féodal du terme, c’est-à-dire, grosso modo, du XIe à la fin du XVe siècle, principalement les restes de fortifications (l’enceinte de Philippe Auguste et celle de Charles V), des constructions, souvent encastrées dans des édifices plus tardifs, essentiellement royales ou religieuses, et c’est presque tout.

Et pourtant ce n’est pas rien : l’émotion n’est pas absente devant la découverte d’un vestige dissimulé chargé d’histoire.
Elle l’est encore moins devant des chefs-d’œuvre incomparables de l’architecture religieuse … que le monde entier nous envie (sauf peut-être nos voisins italiens !).

Paris au Moyen-Âge se découpe en 3 entités :

  • la Cité, siège du pouvoir
  • l’Université, sur la rive gauche
  • la ville, sur la rive droite

La Conciergerie

Voir le plan

Ce fut au fil des siècles un palais et une prison.

Résidence des Rois de France

Au VIe siècle, Clovis, premier roi des Francs, installe sur l’île de la Cité sa demeure royale.
Cinq siècles plus tard, Hugues Capet, premier roi des Capétiens, établit son conseil et son administration dans le palais de la Cité qui devient ainsi le siège du pouvoir royal.

Symbole du pouvoir royal

Au XIVe siècle, poursuivant l’œuvre de son grand-père Saint Louis, Philippe IV le Bel fait du Palais un prestigieux symbole de la monarchie, qui deviendra le siège du Parlement de Paris.

Palais de Justice et prison

À la fin du XIVe siècle, Charles V quitte la demeure royale de la Cité pour l’hôtel Saint-Pol, détruit depuis, après l’assassinat des conseillers de son père.
Il charge un intendant ou « concierge », doté de pouvoirs de justice, d’administrer le Palais et la prison.
La prison occupait le rez-de-chaussée du bâtiment bordant le quai de l’Horloge et les 2 tours, l’étage supérieur était réservé au Parlement.
La prison de la Conciergerie était considérée pendant la Terreur comme l’antichambre de la mort car peu en sortaient libres.
De nombreux prisonniers d’État y séjournent tel Ravaillac, meurtrier d’Henri IV, ou la reine Marie-Antoinette, emprisonnée en 1793.
Plus tard, le Tribunal révolutionnaire siège au Palais et en renforce le caractère carcéral.
La Conciergerie est classée monument historique en 1914.

Lien : Conciergerie

Conciergerie
Conciergerie

Emprunter le boulevard du Palais sur la droite …

Boulevard du Palais
… et s’avancer sur le pont au Change (ancien Pont-aux-Changeurs, occupé par les maisons des orfèvres et des changeurs, reconstruit depuis) et se retourner.
Pas mal, non ?

Pont au Change et Conciergerie en 1900
C’est la Conciergerie, avec sa Tour de l’Horloge, dont la base date de Philippe le Bel (1268-1314), et ses 3 tours, dans l’ordre, de César, d’Argent et Bonbec.

Tours de la Conciergerie

La Tour de l’Horloge

Tour de l'HorlogeTour de l'Horloge

Lien : Tour de l’Horloge

C’était là le siège du pouvoir, le palais royal, avec que le roi Charles V (1338-80) ne déménage au Louvre, plus confortable, mais aussi plus sûr car il arrivait que les manants se révoltent …

Il est possible de visiter l’extraordinaire Salle des Gens d’Armes aux dimensions imposantes (70 m de long sur près de 30 de large), ainsi que les impressionnantes cuisines attenantes, toutes du XIVe siècle.

Salle des Armes
La Conciergerie fut édifiée à la demande du roi Philippe le Bel début du XIVe siècle.
Le Concierge était alors le titre porté par le Gouverneur de la Maison du Roi.
Il reste de cette époque 3 salles Gothiques.

La Conciergerie servait de prison pour les personnes ayant attenté à la vie du Roi ou l’ayant tué.

Mais son nom est surtout attaché à la période de la Terreur pendant la Révolution Francaise.
La Conciergerie était alors la prison du Tribunal Révolutionnaire et y être signifiait la quasi-certitude d’être guillotiné.

Elle a vu passer entre autres :

Charlotte CordayFrançois RavaillacMarie-AntoinetteGiuseppe Fieschi
Madame RolandDantonAndré ChenierRobespierre

Juste retour des choses, l’accusateur public Fouquier-Tinville (1746-95) y a aussi terminé sa carrière.
La guillotine était dressée sur la Place de la Concorde.

1 thought on “Paris médiéval

  1. Superbes pages qui donnent beaucoup d’informations pertinentes et belles photos ! Très beau blog, bravo ! Olivier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *