Premiers soins pour blessures et maladies

Hémorragies

Pour arrêter une hémorragie

  • Rester calme.
  • Immobiliser le chat en le tenant fermement.
  • Appuyer directement sur la plaie ou appliquer une poche de glace si la blessure est inaccessible.
  • Faire un pansement compressif sur la blessure.

attention Ne pas éponger, ne pas essuyer la plaie pour essayer de la nettoyer avant l’arrêt du saignement car cela risque de stimuler l’hémorragie.

Si le sang s’écoule lentement

  • Poser un tampon de gaze propre sur la blessure et presser avec les doigts.
  • Ôter la gaze au bout de 10 secondes.
    Examiner la plaie.
  • Si l’hémorragie recommence, appliquer un autre tampon de gaze.
    Prolonger la compression pendant environ 20 secondes.

Si le sang s’écoule sans arrêt

  • Mettre un tampon de gaze sur la plaie.
    Appliquer une forte pression avec les doigts ou la main pendant environ 30 secondes.
  • Enrouler un sparadrap de 7,5 cm de large autour de la gaze en serrant légèrement.
  • Laisser le pansement en place pendant 30 mn.
    L’enlever pour examiner la plaie.
  • Si le saignement recommence, appliquer un autre pansement compressif.

Si le sang est rouge vif et jaillit par saccades

  • C’est le symptôme d’une hémorragie artérielle.
  • Prendre un tampon de gaze.
    Pratiquer une forte compression pendant environ 30 secondes.
  • Enrouler un sparadrap de 7,5 cm de largeur autour de la gaze en serrant.
  • Laisser le pansement en place.
    Immobiliser le chat en l’enveloppant dans une couverture.
    Le transporter chez le vétérinaire.
  • Si le sang traverse le pansement ou continue de couler, ne pas enlever le pansement mais appliquer une autre couche de bandage adhésif sur la précédente, en serrant plus fortement.

Si le sang s’écoule d’une région inaccessible, par exemple le nez

  • Traiter par le froid en appliquant une poche de glace.
    Immobiliser le chat.

attention Une hémorragie peut entraîner la mort du chat s’il y a panique ou hésitation.
Immobiliser le chat, car tout mouvement stimule l’hémorragie.

La meilleure solution est qu’une personne le tienne immobilisé tandis que l’autre contrôle l’hémorragie.
Au bout de 30 mn après la pose d’un bandage compressif, examiner toujours le membre en aval du bandage.
S’il enfle, s’il est froid, s’il ne réagit pas quand on le pince, enlever le pansement et le remplacer par un autre moins serré.
Les garrots sont à éviter.
Ils sont difficiles à poser, et si ce n’est pas correctement fait, ils risquent d’aggraver l’hémorragie au lieu de la réduire.
Dès que le saignement est arrêté, conduire le chat chez le vétérinaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *