Problèmes bucco-dentaires du chat

Trop souvent les soins dentaires chez les chats sont négligés.
Pourtant, un examen et un nettoyage régulier de la bouche évitent bien souvent des problèmes.

GINGIVITES

Description et symptômes

Une inflammation des gencives est le premier signe de problèmes dentaires et peut s’associer à une accumulation de tartre sur l’émail.

La gingivite commence par une ligne rouge bordant la dent.

Non traitée, elle devient douloureuse et peut donner lieu à un ulcère.

Gingivite du chat

Effets sur le chat

  • Salive et bave abondantes voire excessives.
  • Perte d’appétit ou difficulté à manger et à mâcher.
  • Mauvaise haleine.
  • Miaulement de douleur lors de baillements.
  • Irritabilité et agressivité.
  • Dépression et isolement sont 2 effets parfois « invisibles« , non décelés.
  • Toilettage inadéquate.
  • Saignement des gencives.

Origine de la gingivite chez les chats

Chez le chat, elle peut avoir diverses origines.
Elle peut être due à la plaque dentaire qui se forme entre les dents et les gencives à partir de bactéries, provoquant ce qui est appellé une gingivite expulsive.

À terme, le chat peut être victime d’une affection nécessitant un traitement par antibiotiques.
Certaines maladies (diabète, problèmes rénaux ou virus) peuvent causer une gingivite chronique.
Cette affection est très douloureuse lorsqu’elle s’accompagne d’une ulcération étendue des gencives et d’autres parties de la bouche.
Il peut être nécessaire d’arracher les dents.

Que faire ?

Consulter le vétérinaire s’il y a des rougeurs dans la bouche du chat et sur ses gencives.

attention Un brossage régulier permet d’aider à maintenir les gencives en bon état.

INFECTIONS BACTÉRIENNES

Les bactéries peuvent se propager entre la racine et l’alvéole de la dent jusque dans les os du crâne ou la mâchoire inférieure.

À ce stade, la maladie se développe en détruisant l’os alvéolaire, ainsi que les ligaments qui maintiennent la dent.
Celle-ci finit par tomber.

Cette affection s’accompagne souvent d’abcès buccaux et de douleurs qui se manifestent surtout lorsque le chat mange.

Lien : Anatomie des dents du chat

RÉSORPTION ALVÉOLAIRE

Au moins 60 % des chats souffrent de résorption alvéolaire.

Il s’agit de cavités qui apparaissent dans la gencive entre la racine et la couronne, distinctes des caries de l’homme dont les chats sont rarement victimes.
Ces cavités finissent par atteindre le canal pulpaire.

À terme, la couronne se désagrège.
Ces lésions peuvent affecter la racine.

Il n’existe aucun traitement véritablement efficace, à part l’extraction des dents touchées.

AFFECTION DES MUQUEUSES BUCCALES

Les chats souffrent également de plusieurs maladies qui touchent les tissus sensibles de la bouche.

Des gencives douloureuses et des ulcères peuvent être des signes d’une maladie virale telle que la leucose.

Les granulomes éosinophiles (cancer de la peau), les gros ulcères aux lèvres, ou les ulcères protubérants sur la langue, le palais ou la gorge, ont une apparence particulièrement inquiétante.

Ils sont souvent le résultat d’une allergie et peuvent être soignés par le vétérinaire.

Lien : Maladies infectieuses du chat

TUMEURS

Le problème le plus grave est la présence de tumeurs dans la bouche du chat.
Celles-ci peuvent être malignes et doivent être retirées rapidement.

Il est donc indispensable de faire examiner les dents régulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *