Tableaux du Belvédère de Kondiaronk

Maisonneuve érige une croix sur la montagne – Robert Pilot

Situé au plan moyen rapproché, un prêtre se tient près de la croix qui rejoint la partie supérieure droite de la toile.
Le drapeau aux armes de France et des soldats au garde-à-vous ajoutent à la solennité du moment.
Maisonneuve se tient sur la partie gauche de la scène et contemple la croix.
Il est accompagné de dignitaires.
Des amérindiens assis au premier plan reprennent la même pose que les figurants vus dans la composition d’Adrien Hébert, Jacques Cartier atterrit à Hochelaga en 1535.

La disposition permet de voir la localisation de la future ville en plongée, comme dans la scène Jacques Cartier sur le mont Royal de Faniel, et d’admirer dans une perspective atmosphérique le mont Saint-Hilaire au lointain.
Un arbre ferme la composition sur la gauche.

Cette huile sur toile de 1932 représente un des épisodes les plus marquants de l’histoire de Montréal soit l’érection d’une croix sur le mont Royal par Maisonneuve.

À droite, un prêtre s’adresse à l’assemblée de fidèles au sommet du Mont-Royal.
Il est posté devant la croix, sur laquelle les armoiries de la France sont reconnaissables.
À ses côtés des soldats armés sont regroupés autour du drapeau de la monarchie.
Cette scène ferme le côté droit du tableau.

Dans le coin opposé, Maisonneuve observe intensément le prêtre et la croix.
Il est accompagné de dignitaires et de 2 Amérindiens.
Des arbres ferment ce segment de la composition.

Entre les 2 groupes, l’artiste laisse entrevoir l’emplacement de la future ville de Montréal tandis qu’au loin il est possible d’apercevoir le fleuve et la silhouette du mont Saint-Hilaire.

Maisonneuve érige une croix sur la montagne par Robert Pilot
Au moment où le peintre accepte le contrat de la décoration du Chalet, il habite au 3531 rue Sainte-Famille.

Pilot traite les figures en grand format, par groupes clairement définis, avec un dessin qui cerne chacun des personnages, selon les principes définis par Puvis de Chavannes.
Seuls, les détails nécessaires pour bien lire les figures sont dépeints, sans excès d’informations.
Pilot utilise pour les figures des coloris plus foncés que pour le décor devant lequel elles se découpent lisiblement.
Les tonalités sont chaudes et brossées à grands traits.

Ce tableau immortalise le pèlerinage de Maisonneuve sur le mont Royal pour remercier Dieu d’avoir épargné la nouvelle colonie menacée d’inondation à la suite de la formation d’un embâcle sur la rivière Saint-Pierre durant l’hiver 1642.
Maisonneuve avait alors promis au ciel de planter une croix si le désastre était évité.
Son vœu exaucé, Maisonneuve gravit la montagne le 6 janvier 1643 pour honorer sa promesse.

1 thought on “Tableaux du Belvédère de Kondiaronk

  1. Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2021 DE4C.INFO | Theme: Storto by CrestaProject WordPress Themes.