Tour de Constance

Primitivement appelée grosse forte tour, ell est surnommée « la Pointue » (la Pounchoudo), son nom lui viendrait du XVe siècle, en souvenir de Constance de France (1128-76) l’arrière-grand-tante de Saint Louis.
C’est le premier bâtiment construit par Saint Louis à Aigues-Mortes.
Sa construction fut entreprise et achevée sur les ordres et du vivant du roi Louis IX entre les années 1241 et 1250.
Dès 1249, un acte en porte mention précise sous le nom de « Tour du seigneur du roi« .

L’accès à la Tour de Constance se fait par l’ancien hôtel du Gouverneur et par un pont dormant.
Le Logis du Gouverneur est construit sur l’emplacement de l’ancienne maison du Roi, incendiée en 1421.

Tour de ConstanceLogis du Gouverneur
Logis du Gouverneur
Logis du Gouverneur entrée

CharlemagneC’est l’un des donjons les plus majestueux de l’architecture du Moyen-Âge et c’est le seul vestige du château édifié à peu près entre 1240 et 1250 par Louis IX, futur Saint Louis.
La tour constitue sans doute un châtelet d’entrée, conçu pour être imprenable vu l’épaisseur de ses murs.
Élevée à l’emplacement de l’ancienne tour Matafère par Saint Louis, elle est construite en 1242 pour protéger le port et la cité.

Elle est également un port d’attache pour les futures croisades.

À l’origine entourée de fossé, elle était l’unique élément défensif d’Aigues-Mortes.

Par la suite, il fut juger qu’elle pouvait faire aussi office de phare jusqu’en 1307 avant de devenir prison d’état jusqu’en 1815.

Tour de Constance et Logis du GouverneurTour de Constance pont
Logis du Gouverneur
Tour de Constance pontTour de Constance pont
Tour de Constance pont
Tour de Constance pont
Tour de Constance pont

Cette tour possède une tourelle qui s’élève près du crénelage sur la plate-forme et portait les feux de nuit destinés à guider les navires entrant dans le port.
Cette plate-forme est disposée pour recevoir les eaux pluviales qui s’écoulent dans une citerne.
2 salles voûtées sont pratiquées sous le crénelage et ne sont éclairées que par des meurtrières.

La défense intérieure de la Tour a été savamment organisée.

  • une première porte avec d’épais vantaux et une herse
  • une 2e porte qui, ouverte, dissimule complètement l’entrée de l’escalier menant aux étages supérieurs
  • une dernière porte se ferme d’une serrure et d’une barre transversale
Forme cylindrique
Diamètre 22 m
Hauteur totale 33 m
Hauteur 29 m
Hauteur de la tourelle 11 m
Épaisseur des murs 6 m
Début des travaux 1242
Fin des travaux 1254
Matériaux pierre
Fonction phare
Réputation Une des pires prisons huguenotes.

Plan de la Tour de Constance

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *